Canadiens vs Oilers

Après deux recomptages des votes, on peut maintenant dire félicitations aux Oilers! Ils ont remporté leur duel d’hier face aux Red Wings par une seule voix! Ils atteignent la grande finale du tournoi.

Bracket

Place justement à cette finale très attendue entre les Canadiens et les Oilers. N’oubliez pas de voter dans les commentaires en bas de ce texte ou sur les différents médias sociaux de RDS et de Balle Courbe pour l’équipe qui, selon vous, mérite le plus d’avancer à la ronde suivante.

L’ANALYSE DES DEUX ÉQUIPES

Pour cette finale, nous avons décidé de vous présenter à quoi pourraient ressembler leurs équipes toutes étoiles en respectant les positions. Notez qu’un joueur peut se retrouver sur le banc même s’il est meilleur qu’un autre qui est dans la formation partante s’il n’y a plus de place à sa position.

Attaquants

Canadiens :

Canadiens formation histoire

Crédits photo : Balle Courbe et CoolHockey

Sur le banc : Guy Carbonneau, Pete Mahovlich, Saku Koivu, Elmer Lach, Toe Blake, Howie Morenz

Oilers :

Oilers attaquants all-time

Crédits photo : Balle Courbe et CoolHockey

Sur le banc : Doug Weight, Craig McTavish, Vincent Damphousse, Jason Arnott, Petr Klima, Jimmy Carson

Défenseurs

Canadiens :

Canadiens Défenseurs all-time

Crédits photo : Balle Courbe et CoolHockey

Sur le banc : Andrei Markov, Guy Lapointe, P.K. Subban, Jean-Claude Tremblay

Oilers :

Oilers défenseurs all-time

Crédits photo : Balle Courbe et CoolHockey

Sur le banc : Chris Pronger, Charlie Huddy, Sheldon Souray, Oscar Klefbom

*Paul Coffey a surtout été connu avec le numéro 77 mais il a porté le numéro 7 lors de son passage avec les Oilers.

Gardiens

Canadiens :

Canadiens gardiens all-time

Crédits photo : Balle Courbe et CoolHockey

Sur le banc : Jacques Plante, Carey Price, Georges Vézina

Oilers :

Oilers gardiens all-time

Crédits photo : Balle Courbe et CoolHockey

Sur le banc : Andy Moog, Curtis Joseph, Tommy Salo

Meilleurs résultats

Canadiens : 24 Coupes Stanley (1916, 1924, 1930, 1931, 1944, 1946, 1953, 1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1965, 1966, 1968, 1969, 1971, 1973, 1976, 1977, 1978, 1979, 1986, 1993)

Oilers : 5 Coupes Stanley (1984, 1985, 1987, 1988, 1990)

Particularités

Canadiens : Le 13 mars 1955, Maurice Richard frappe un officiel qui le retenait pendant une bagarre. Maurice est suspendu pour le reste de la saison et pour toutes les séries par le président de la LNH, Clarence Campbell. Quatre jours plus tard, Campbell se présente au Forum et la foule lui laisse savoir son mécontentement. Une bombe artisanale explose près de la glace. C’est l’émeute du Forum.

Plusieurs considèrent cet événement comme le début de la Révolution tranquille au Québec.

Oilers : Lors des séries de 2006, Fernando Pisani est devenu fou. Celui qui n’a jamais marqué plus de 18 buts en une saison en a compté 14 en séries! C’est le sixième plus haut total de l’histoire de la LNH. Rien de moins. Sa séquence est l’une des principales raisons de la présence des Oilers en finale de la Coupe Stanley.

 

 

 

 

Qui emportera notre tournoi? À vous de choisir.

Les grands gagnants seront dévoilés demain!



Commentez cet article