Une publicité de PETA inspirée par Colin Kaepernick pour le Super Bowl LIV

On vous a parlé quelques fois des publicités spécialement conçues pour le Super Bowl LIV de dimanche, mais on ne pensait pas devoir vous parler d’une controverse avant même les diffusions.

Faut croire que la NFL a le don de nous surprendre un peu plus chaque jour (même si rien de ça n’est très surprenant).

L’organisme PETA (People for Ethical Treatment of Animals) a publié un communiqué de presse cette semaine qui a beaucoup fait réagir le monde du sport à quelques jours du Super Bowl LIV.

PETA et la pub de la controverse

Dans le communiqué, PETA soutient que la NFL et le réseau FOX auraient refusé une publicité soumise pour la diffusion lors du Super Bowl LIV.

La publicité en question, End Speciesism, vise à sensibiliser les gens sur la considération égale de toutes les espèces animales. En jouant sur les combats pour éradiquer les inégalités, PETA a proposé une publicité où des animaux mettent un genou par terre à la manière de Colin Kaepernick dans la NFL il y a quelques années.

Le clin d’œil, évidemment, a peut-être mal passé auprès de la NFL alors que Kaepernick est toujours une personne non désirée sur le circuit.

Par contre, les allégations de PETA n’ont pas d’échos à l’exception du communiqué publié par l’organisme.

Yahoo Sports a tenté de rentrer en contact avec des représentants de la NFL, mais sans réponse. Nous avons donc seulement la version de PETA qui soutient que la NFL a fait de la pression pour que FOX refuse la publicité.

Alors, est-ce que c’est vrai? Est-ce que la publicité était si dérangeante pour la NFL?

On ne le sait pas officiellement, mais ça ne serait pas la première fois que la ligue dit non à une publicité soulevant des enjeux sociaux. Par le passé, la ligue se défendait en disant que le match du Super Bowl n’était pas un endroit pour l’activisme, mais plutôt pour célébrer le sport, les joueurs, les équipes et les partisans. Dans cette optique, le message de PETA flatterait la NFL dans le mauvais sens du poil.

Comme quoi plus ça change…



Commentez cet article