Ethan Bear cri autochtone chandail

Le défenseur des Oilers Ethan Bear, de la Première Nation Ochapowace, a rendu hommage aux peuples autochtones de la plus belle des façons mardi soir.

À l’occasion du match hors-concours de la bataille de l’Alberta, celui qui a grandi dans le sud de la Saskatchewan s’est présenté sur la glace avec un uniforme spécial.

Au dos de son chandail figurait des caractères cris représentant les syllabes de son nom de famille : ᒪᐢᑲᐧ.

Un honneur de jouer avec ce chandail

« Ce sera un honneur de jouer avec ce chandail », avait déclaré l’athlète de 23 ans avant cette rencontre. « J’ai l’impression que je vais le porter pour tous les joueurs autochtones qui étaient là avant moi, et pour tous les enfants qui rêvent d’atteindre la LNH. »

Dans l’histoire du circuit, seuls quelques hockeyeurs partageant cet héritage autochtone ont été repêchés. Parmi eux, un certain Carey Price.

Selon le site des Oilers, le grand chef Wilton Littlechild a tenu à féliciter le défenseur, ainsi que son équipe et la Ligue. « Les Oilers continuent de montrer la voie grâce au pouvoir du sport, afin de bâtir de bonnes relations avec nos Peuples, nos Tribus et nos Nations. »

Bear (ᒪᐢᑲᐧ) prêt pour l’action

À l’approche de la série 3 de 5 face aux Hawks, Ethan Bear est certainement gonflé à bloc. Cette saison, son entraîneur l’a utilisé en moyenne 21:58 minutes par rencontre. Et il n’en a raté aucune.

Assez impressionnant, surtout considérant qu’il est un choix de cinquième ronde. Par ailleurs, il était le capitaine des Thunderbirds de Seattle lorsque ces derniers ont remporté le championnat de la Ligue de l’Ouest en 2017.

Je ne suis pas familier avec le dialecte cri, mais si j’étais un partisan des Oilers d’Edmonton, j’opterais peut-être pour le nom de ᒪᐢᑲᐧ plutôt que celui de McDavid sur mon chandail.

(Source : Ryan Frankson, NHL.com/Oilers)

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article