Ezekiel Elliott et Jaylen McKenzie

Samedi dernier, le jeune espoir du football Jaylon McKenzie a été tué par une balle perdue durant une altercation alors qu’il quittait une fête d’amis en soirée à Venice, en Illinois.

À 14 ans, McKenzie était considéré comme l’un des meilleurs espoirs aux États-Unis au niveau du football et le magazine Sports Illustrated l’avait même mis en vedette lors de sa dernière édition du « Future of Sports » alors qu’il n’avait que 13 ans.

McKenzie, qui jouait comme receveur, porteur de ballon et demi de coin, avait cumulé 1546 verges et 21 touchés pour son équipe scolaire à East St Louis et ce malgré une fracture de la clavicule lors de sa dernière saison.

L’avenir devant lui

Il avait attiré l’attention sur lui lors de la All-American Game à Canton en Ohio et on lui promettait un avenir reluisant dans la NCAA et peut-être même dans la NFL.

Le joueur des Cowboys Ezekiel Elliott, qui est né à East St Louis et qui a grandi tout près à Alton, une ville de l’Illinois, a été touché par le drame qui a aussi blessé grièvement une adolescente de 15 ans. Tellement touché qu’il a offert de payer tous les frais funéraires du jeune garçon.

C’est la mère de McKenzie, Sukeena Gunner, qui a confirmé le tout à un média local en plus de laisser entendre que trois autres joueurs de la NFL s’étaient offerts, sans toutefois les nommer.

De plus, Gunner a ajouté que son fils regardait souvent les matchs d’Elliott à la télé afin d’imiter son style et d’améliorer son propre jeu.

Le tragique accident soulève une fois de plus l’urgence de régler les problèmes de violence chez les jeunes dans les milieux défavorisés aux États-Unis.

C’est évidemment une tragédie pour la famille et les amis, mais on espère que le geste généreux d’Elliott offrira un petit baume et enlèvera le stress monétaire trop souvent associé aux décès soudains.

Chapeau, monsieur Elliott; c’est un très beau geste.



Commentez cet article