Qu’est-ce qui fait le plus jaser au lendemain du match entre l’Avalanche du Colorado et le Canadiens de Montréal au Centre Bell?

Le pointage de 4 à 1 ou le fait qu’un partisan du CH a lancé son chandail sur la glace après la partie pour démontrer son mécontentement?

Oui, c’est l’affaire du chandail.

Ce n’est pas la première fois que ça arrive dans l’histoire de la LNH, et ça ne sera pas la dernière fois non plus.

Mais est-ce vraiment une bonne façon de faire? Est-ce que ça motive les équipes ou ça les décourage?

Regardons un peu le passé pour nous donner une idée de ce que à quoi pourrait ressembler le futur.

Maple Leafs

Au cours de la saison 2014-2015, il y a plusieurs incidents du genre impliquant des partisans de Toronto. Si on fait une petite recherche rapide, on peut trouver qu’un chandail des Leafs a été lancé les 11 et 14 octobre 2014 ainsi que les 3 et 19 janvier 2015. Un autre a aussi été lancé le 28 février 2015. Non, ça n’allait pas bien pour les Maple Leafs à l’époque.

Le premier jet de chandail est survenu au 2e match de leur saison… les partisans avaient la mèche courte! Leur fiche totale en 2014-2015 : 30 victoire, 44 défaites, 8 revers en temps supplémentaire. Au final, Toronto a terminé dans les bas fonds de la LNH et lors du repêchage suivant, ils ont sélectionné Mitch Marner avec le 4e choix au total.

Oilers

La saison précédente, c’était au tour des Oilers de voir un de leur chandail sur la patinoire. Le 22 mars 2014, un spectateur a lancé le sien pendant un arrêt de jeu. Le gardien Ben Scrivens ne l’avait pas trouvé drôle et l’avait relancé dans les estrades.

C’était alors le 72e match de la saison des Oilers. Comment ont-ils terminé leur calendrier? Avec une fiche de 4 victoires et 6 défaites. Quelques semaines plus tard, Edmonton sélectionnait un certain Leon Draisaitl avec le troisième choix au total du repêchage.

Donc. Qu’en retirer de tout ça? Que de lancer un chandail sur la patinoire n’aide pas vraiment l’équipe à s’améliorer. Les performances ne sont pas pire non plus.

Bref, ça ne donner rien.

Au lieu de lancer votre chandail, donnez-le donc à un enfant près de vous. Il sera peut-être un peu trop grand pour lui mais ça lui fera une excellente décoration dans sa chambre. Et il se souviendra toujours que quelqu’un a été gentil avec lui en lui donnant un chandail.

Mettre un sourire dans le visage d’un enfant ou jouer négativement sur le moral des joueurs? Le choix est facile non?



Commentez cet article