BalorRollins

Lundi soir à Raw, malgré les trois heures de l’émission, il y avait beaucoup de plaisir au rendez-vous.

Il faut, puisque la WWE tente de nous convaincre que la soirée Elimination Chamber sera d’un intérêt quelconque à quelques semaines de Wrestlemania.

Le potentiel est là ceci dit… même si la fin est télégraphiée.

Balor et Rollins gonflent l’Elimination Chamber

Gros combat principal afin de qualifier une dernière personne dans l’Elimination Chamber et, coup de théâtre, Seth Rollins ET Finn Balor ont appliqué le tombé sur Bray Wyatt et, après Raw, Kurt Angle a confirmé que les deux hommes seront ajoutés au match pour faire la plus grosse édition du match de l’histoire. 

Intéressante tournure d’événements, mais on ne pouvait pas inclure cette décision à l’intérieur du trois heures de Raw? C’est un brin ridicule de «manquer de temps» avec une émission qui comporte autant de longueurs. Ça serait vraiment à revoir. 

Sinon, on place les pions pour plein de rivalités, notamment Finn Balor contre Seth Rollins et, qui sait, peut-être Seth Rollins contre Roman Reigns. 

On sait que Reigns remporte le match, c’est coulé dans le béton, mais il y aura au moins un peu de suspense. Du beau travail. 

Braun et sa guitare

DE LOIN le meilleur segment de l’émission, Elias a vu sa chanson se faire interrompre par Braun Strowman et son violoncelle … parce que tout est plus gros dans l’univers de Strowman. 

Quelle belle idée. 

On laisse à Strowman la liberté de faire un peu de comédie et un tour de chant qui n’était pas mauvais du tout et, en plus, il détruit des choses. Il est en train de devenir un divertisseur complet pour la WWE avec des phrases clés (these hands, I’m not finished with you), le support indéfectible de la foule et ce côté polarisant des grandes vedettes de la lutte. 

Strowman, à lui seul, vaut le prix du billet certains soirs et c’est un excellent signe pour la WWE et, surtout, pour Braun lui-même. 

John Cena et la redondance

C’est vrai quand John Cena affirme que la WWE ne sait pas quoi faire avec lui. Ce qui est moins vrai, c’est quand il simule une inquiétude qu’il ne sera pas à Wrestlemania s’il ne gagne pas le Elimination Chamber.

COME ON!

Il y a mille façons de nous vendre sa présence et celle-ci est probablement la pire, surtout contre The Miz. Ils ont un historique ensemble, du baggage, et c’est cette version de John Cena qu’on nous offre.

Ce n’est pas très inspirant.

Tout le reste

Beaucoup de bonne lutte cette semaine à Raw, incluant The Revival contre The Club, Roman Reigns contre Sheamus et Bayley contre Sasha. Pas toujours besoin de jouer gros, suffit d’enfiler les bons combats et on peut pardonner beaucoup de choses.

Apollo Crews commence à être intéressant, surveillons le de plus près.

La WWE beurre vraiment épais avec la séquence d’Asuka.

Des nouvelles de Ronda Rousey : elle signera son contrat d’affiliation à une émission lors de l’Elimination Chamber.

Sinon, une bonne édition de Raw.


Suivez la page Facebook du podcast 100% lutte Le Petit Paquet.



Commentez cet article