jaroslav halak gold halak vin

En 2010, un ancien choix de neuvième ronde du CH avait propagé la fièvre des séries à travers tout le Québec en faisant de véritables miracles devant le filet. Le printemps Halak restera gravé longtemps dans la mémoire des partisans.

Hautement négligé en ouverture de rideau, Montréal avait surpris Ovi et sa bande (les grands favoris) en sept matchs, avant de faire le même coup aux champions en titre, les Penguins de Pittsburgh.

Grâce à Jaroslav Halak, les Canadiens avaient même comblé un retard de 1-3 contre les Capitals au premier tour.

jaroslav gold halak vin canadien 2010

Jaroslav Halak, printemps 2010 (Getty Images)

« Tu veux me parler des séries de 2010? Vous ne l’avez jamais oublié n’est-ce pas? », avait dit d’entrée de jeu l’ancien cerbère du Tricolore à Chantal Machabée, lors d’une entrevue réalisée en avril 2020.

Non, on n’est pas près d’oublier ce printemps-là, m’sieur Halak.

On lui aurait remis les clés de la ville si le DG Pierre Gauthier et ses dirigeants ne l’avaient pas si rapidement échangé aux Blues de St-Louis. On préférait miser sur un certain Carey.

Ça avait fait mal, même si c’était justifié.

Gold Halak, un grand cru?

Depuis leur dernière conquête (1993), les Canadiens n’ont atteint la demi-finale de la Coupe Stanley qu’à deux occasions. Celle d’il y a onze ans, ils la doivent au bon Jaroslav.

Pour rendre hommage à notre héros des séries 2010, Ward & associés nous présente le GOLD HALAK. Un vin produit en Slovaquie par le domaine Slobodne, mais disponible en exclusivité chez certains restaurateurs du Québec.

Voici leur pub, elle est pas mal cool.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ward & associés. (@wardetassocies)

Gold Halak… Un amusant jeu de mots en lien avec le personnage iconique de la série animée japonaise Goldorak. Une référence qui vieillit bien.

Une image qui détonne

L’étiquette de ce riesling détonne, c’est le moins qu’on puisse dire.

Elle est l’œuvre de Mathieu Potvin, un illustrateur québécois connu entre autres pour ses coups de crayons qui agrémentent le contenu de nos amis chez Urbania. C’est aussi à lui que l’on doit l’image de la Perroquet IPA, un produit de la micro-brasserie Le Trou Du Diable, ainsi que celle de la fantastique collection de bières « assemblage sauvage » des artisans brasseurs Avant-Garde.

Alors, envie d’un verre de Gold Halak? Il est notamment disponible au bar montréalais Vin Vin Vin. Visitez la page Facebook de Ward & associés pour en savoir plus sur les autres points de vente. Cheers!

(Crédit : Ward & associés, Mathieu Potvin – Illustrateur)

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article