Samedi soir, avec deux buts dans la victoire des Panthers, Jaromir Jagr a devancé Brett Hull au 3e rang des meilleurs buteurs de l’histoire de la LNH à l’âge vénérable de 44 ans.

Bon, il a joué presque 400 matchs de plus dans la LNH que Hull, mais l’exploit demeure tout de même exceptionnel car Jagr a «perdu» si on veut trois saisons de production dans la KHL entre 2008 et 2011 en plus de ses brefs passages dans la ligue tchèque.

En fait, jouons avec les chiffres un peu…

En KHL, Jagr a marqué 66 buts en 155 matchs – grosso modo un but par trois matchs lors de son exil de la LNH. Avant son départ vers la KHL, Jagr venait de jouer trois saisons complètes de 82 matchs avec les Rangers, marquant 109 buts au passage. Il est honnête de croire que Jagr aurait pu reproduire ses statistiques de la KHL lors des saisons de 82 matchs de la LNH.

DONC – avec 66 buts de plus, Jagr devancerait déjà Gordie Howe au deuxième rang, lui qui a 801 buts en carrière.

DE PLUS – juste avec ses 66 buts, on ne compte aucune des passes récoltées en KHL, Jagr serait aussi au 2e rang des meilleurs pointeurs de l’histoire de la LNH, lui qui est présentement 4e (avec 1845 pts) derrière Howe (1850) et Mark Messier (1887). Il n’est pas impossible qu’il devance les deux hommes cette saison, ou sinon Gordie Howe de façon presque définitive.

C’est incroyable, dire qu’il n’était même pas le meilleur joueur de la dynastique des Penguins au tournant des années 90.

Jags the legend!

Une photo publiée par Strombone (@thestrombone1) le

Si monsieur Jagr veut joueur jusqu’à 50 ans et battre tous les records, qui sommes-nous pour l’arrêter?

Bon, les 894 buts de Gretzky sont très, très loin devant, mais c’est toujours permis de rêver. Tu peux même jouer jusqu’à 60 ans Jagr, tant que les cheveux poussent…



Commentez cet article