Échos Vedettes néglige un peu l’actualité sportive, nous sommes donc forcés d’intervenir.

L’acteur Ben Affleck (ou le chum de l’autre pour certains/nes) est un fier partisan des Red Sox et de tout ce qui est de Boston dans la vie. Depuis sa « naissance » dans Good Will Hunting, le film qui se passe le plus à Boston de l’histoire des films à Boston en excluant l’infâme Fever Pitch, Affleck affiche ses couleurs.

On le voit à répétition lors d’évènements sportifs à Boston ou avec des équipes de Bostons et sa fierté se propage sur ses vêtements. La seule variable est la charmante demoiselle à ses côtés. Plus fidèle avec sa casquette qu’avec sa quéquette, dit-on (ct’un proverbe, n’est-ce pas?).

Bref – la fierté d’Affleck s’est propagée sur le plateau de tournage du film Gone Girl dans lequel il incarne un pauvre caduc qui ne contrôle absolument rien de sa vie. M’enfin, le réalisateur David Fincher voyait le personnage d’Affleck avec une casquette des Yankees et l’acteur a refusé catégoriquement la demande.

De la nudité frontale sous la douche? Pas de problème. Une casquette noire vendue dans tous les dépanneurs des États-Unis? Nope, No Way José.

Les caprices d’acteurs, un drôle de phénomène.

Je me demande ce qu’on devrait débourser pour voir MC Gilles avec une casquette du Canadien de Montréal.

MC Gilles

Ohhhh que oui? Ohhhh que non…



Commentez cet article