chyna

Suivez le balado 100 % lutte Le Petit Paquet sur Facebook.

Le 20 avril 2016, une pionnière de la division féminine de la WWE nous quittait : la seule et unique Joanie Laurer, mieux connue sous le nom de Chyna.

Elle était âgée de 46 ans et retirée du monde de la lutte depuis plusieurs années déjà.

En 1997, après plusieurs mois de négociations, Vince McMahon a accepté l’idée de Triple H d’introduire une femme garde du corps pour augmenter les réactions négatives envers son personnage et faire quelque chose de différent. Chyna a fait ses premières apparitions aux côtés de Triple H lors d’une rivalité avec Goldust et sa conjointe de l’époque, Marlena (Terri Runnels). Elle a ensuite rejoint la D-X.

Elle a rapidement pris une énorme place au sein de la compagnie en raison de son physique incomparable et de son impact immédiat auprès des amateurs. La neuvième merveille du monde a d’ailleurs possédé à deux reprises le championnat Intercontinental, réservé aux hommes, en plus de nombreuses fois le championnat féminin. Elle était, à défaut d’autres mots, dans une classe à part.

Ce n’était pas anodin à la fin des années 90 d’utiliser une femme très loin des standards de beauté conventionnels, surtout que la WWF à l’époque n’hésitait pas à réduire le rôle des femmes à de simples potiches en bikini.

Chyna, dès ses premières apparitions, était une force à reconnaître et l’égal de la plupart des hommes de l’organisation. Un ovni dans le monde du sport spectacle, même encore aujourd’hui. Son héritage est évident, même si elle n’est toujours pas membre du Temple de la renommée de la WWE en raison de dispute contractuelle et personnelle avec des membres de l’organisation (Triple H et Stephanie McMahon, notamment).

Aussi, malheureusement, le parcours professionnel de Chyna après son passage à la WWE n’est pas particulièrement bien vu dans le milieu, surtout qu’elle avait la fâcheuse habitude de dénigrer son ancien employeur lorsque l’occasion se présentait — chose qui n’aida certainement pas son retour éventuel avec l’organisation comme The Ultimate Warrior, par exemple, qui a fini par trouver un terrain d’entente malgré des années de distance entre lui et la WWE.

La place de Chyna est au Temple de la WWE est indéniable. Reste à voir quelle avenue choisira l’organisation.

Au moins, la WWE n’ignore pas son décès et des hommages ont suivi.

On peut difficilement parler de sa vie et de sa carrière sans mentionner les années difficiles qui ont suivi son départ de la WWE. Après un populaire passage dans le magazine Playboy, Chyna a fait carrière dans l’industrie de la porno et ensuite dans le monde des télé-réalités avant de tenter quelques retours sur le circuit indépendant. Malheureusement, elle ne retrouvera jamais la magie d’antan.

Son décès ressortira aussi les vilaines histoires personnelles entre elle, Triple H et Stephanie McMahon. À l’époque, Triple H et Chyna étaient un couple dans la vraie vie et la rumeur veut que la relation avec Stephanie McMahon a débuté secrètement avant la fin de celle avec Chyna.

L’amertume de Chyna envers le « power couple » de la WWE est compréhensible, même si la véritable nature du conflit sera probablement à jamais masquée par les personnes impliquées.

Une chose est sûre, Chyna est morte dans l’ombre avant d’avoir la chance de se réconcilier avec ses fans et la compagnie qui l’a rendue célèbre — c’est tragique.

L’Internet souligne sa mort à sa façon, hommages et éloges sont nombreux sur les médias sociaux.

Such sad news to hear about #Chyna passing away today! I have fond memories on the set of #Sabrina together. #RIP Une photo publiée par Melissa Joan Hart (@melissajoanhart) le



Commentez cet article