Johnny Manziel

Rien ne va plus entre Johnny Manziel et les Alouettes à quelques matchs de la fin d’une saison à oublier pour les hommes de Mike Sherman. Samedi, ils ont baissé pavillon 26-22 contre les Argonauts de Toronto qui étaient au cœur d’une série de sept défaites consécutives.

Samedi, l’ancien quart vedette de Texas A&M a lancé une passe de touché et une interception dans la défaite des Moineaux, mais c’est surtout le dernier jeu du match qui fera jaser lors du retour à Montréal.

En effet, Mike Sherman a retiré son quart partant avec six secondes à jouer au match afin de tenter une longue passe avec son jeune réserviste Antonio Pipkin. Étrange stratégie qui n’a pas donné le résultat espéré.

Pipkin s’est cérémonieusement fait plaquer derrière la ligne de mêlée et c’est ainsi que le match se termina pour les Alouettes.

Par contre, à la fin de la séquence, on remarque que le # 2 des Alouettes quitte le terrain avant ses coéquipiers, visiblement frustré par la situation et il n’a rien dit après le match pour calmer les doutes.

La décision de l’entraîneur est très difficile à comprendre ici, voire même impossible. La frustration semble monter chez les Alouettes en cette fin de saison et on se permet de lancer la question : est-ce que Manziel sera de retour l’an prochain dans ce genre de climat?

Même avec un contrat, nous sommes sceptiques.

via BarDown



Commentez cet article