Kobe Bryant logo NBA

Une pétition visant à modifier le logo de la NBA afin qu’il s’inspire de la silhouette de Kobe Bryant suscite l’attention. Déjà, plus de deux millions de signatures ont été récoltées.

Le légendaire joueur de basketball a péri dimanche dans un écrasement d’hélicoptère, à l’âge de 41 ans. Sa fille Gianna et sept autres personnes y ont également perdu la vie.

Véritable force de la nature, créatif et dévoué, celui que l’on surnomme Black Mamba a marqué tous ceux qui ont croisé sa route. Il laisse en héritage des souvenirs impérissables.

Un hommage digne de ce nom

Depuis le tragique accident, les témoignes et les marques de sympathie abondent sur le web.

Et il y a cette pétition qui circule. Une idée originale qui pourrait bien faire son petit bonhomme de chemin. D’ailleurs, plus de 30 000 signatures se sont ajoutées depuis que j’ai commencé à écrire ces lignes. La barre des 3 millions devrait être atteinte sous peu.

Selon Change.org, Snoop Dogg, Justin Bieber et Usher y ont notamment apposé leur nom.

Sports ReUp a partagé quelques exemples de ce à quoi pourrait ressembler un logo de la NBA redessiné en hommage à Kobe. Si vous aviez le choix, lequel de ces concepts choisiriez-vous?

L’instigateur de cette requête, un certain Tyvon Fettuccine, a confié sur Twitter que son objectif initial était d’atteindre le cap des 100 signatures.

Il était loin de se douter que son idée toucherait autant de gens!

Sacrilège ou idée de génie?

Créé en 1969, le logo actuel de la plus importante ligue de basketball au monde est représenté par Jerry West, lui aussi anciennement des Lakers. Ce dernier a confié à maintes reprises n’avoir jamais souhaité être ainsi incarné.

Un bon point en faveur du portrait de Kobe.

Que les dirigeants du circuit considèrent ou non sérieusement la question, elle mérite réflexion.

(Sources : Barstool Sports, Tyvon Fettuccine/Twitter, Change.org, Carwyn Thomas/Twitter)

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article