julien

Bon, on ne pense pas vous apprendre la nouvelle que Claude Julien sera maintenant le nouveau Michel Therrien du Canadien – c’est à dire l’entraîneur au français chancelant qui devra affronter les journalistes et commenter chaque minute de son existence à partir d’hier.

Ouf, c’est des gros souliers à chausser. Mais Julien connaît déjà l’inconfort de ses nouvelles godasses puisqu’il les a déjà portées durant un peu moins de trois saisons entre 2003 et 2006.

Le Claude Julien de 2006 donne des conseils à celui de 2017Reste à savoir si Claude Julien a retenu la leçon de son dernier passage à Montréal…

Publié par Balle Courbe sur 15 février 2017

Il retourne donc vers son ancienne flamme, comme un homme atteint du Démon du midi qui replonge vers sa vingtaine avec une nostalgie pas mal plus fringante que son flux sanguin sous la ceinture.

Bref, Claude Julien est de retour et pour vous remettre en contexte, voici à quoi ressemblait la vie du Canadien en 2006 lorsqu’il a été relevé de ses fonctions et cavalièrement remplacé par le charismatique Bob Gainey.

La machine à voyager dans le temps se fait aller aujourd’hui.

Publié par Balle Courbe sur 14 février 2017

En 2006, le Canadien c’était…

Une saison de 23 buts et 65 points pour Alex Kovalev contre les 17 buts et 62 points de Saku Koivu.

Le toujours populaire Michael Ryder était le meilleur franc-tireur de l’équipe avec 30 buts et Chris Higgins, le futur presque prochain capitaine, était à égalité au 2e rang avec 23 buts, comme Kovy.

Un seul autre marqueur de 20 buts pour le Canadien en 2006 : l’électrisant Jan Bulis.

Deux joueurs de l’édition 2006 évoluent encore pour le tricolore : Andrei Markov et Tomas Plekanec, mieux connu sous le nom de « Team Personality ».

À noter que Guy Carbonneau était l’assistant sur le banc et il a vu le Canadien de 2006 s’incliner en première ronde des séries contre les Hurricanes de la Caroline qui eux étaient en route vers la Coupe Stanley.

José Théodore et Christobal Huet se partageaient le filet du Canadien en 2006 avec 38 et 36 départs respectivement.

Par contre, Cristo est reparti avec le trophée Roger Crozier pour la meilleure moyenne de buts alloués en 2006, sa moyenne de 0,929 était largement supérieure à celle de Théo, 0,881.

Parlant de Théo, on l’a shippé au Colorado durant la saison en retour de David Aebischer.

Aaron Downey et Todd Simpson ont aussi rejoint le CH via des transactions en 2006. Donc, forcément, Marc Bergevin devrait faire l’acquisition de son gros joueur d’impact (ou pas).

Mike Komisarek portait toujours l’uniforme du Canadien et il a terminé la saison avec le plus de minutes de pénalité en compagne de Sheldon Souray.



Commentez cet article