Comme nos bons amis d’Urbania l’ont souligné cette semaine, c’est le cirque de la F1 à Montréal.

Perso, on est un peu déçu de ne pas voir d’éléphants funambules et de femmes à barbe qui entartent des clowns un peu en boisson sous un chapiteau servant de four portatif géant et d’étable avec des estrades.

Enfin bref, pour ceux qui n’auront pas le loisir d’aller s’entasser comme du bétail sur l’île Sainte-Hélène ce week-end, vous pouvez vivre la fièvre du « vroum-vroum » sur la rue Crescent, au centre-ville de Montréal.

En gros, ça ressemble à ça.

Crescent_001

Des gars qui font briller des chars stationnés.

Crescent_002

Une statue de cire TERRIFIANTE de Gilles Villeneuve – ou de un des Thunderbirds, c’est dur à dire.

Bal_Villeneuve

Vous pouvez aussi croiser Jacques Villeneuve lors de la fois dans l’année où il ose venir au Québec. Le reste du temps, on pense qu’il vit dans une bulle de verre sous un volcan quelque part dans le Pacifique, planifiant sa conquête de l’univers.

Crescent_003

Vous avez aussi la chance de vous faire tirer le portrait avec des répliques en cartons de « célèbres pilotes de F1 ». Un souvenir impérissable, comme un autographe des jeunes de Mixmania aux Galeries de la Capitale en 2009.

BONUS

Il y a aussi des protestations politiques de toutes sortes, incluant la dénonciation de l’industrie du sexe à Montréal par des femmes seins nus hurlant des insultes à des hommes qui font briller des chars stationnés. Nous n’avons pas fait d’étude de marché, mais pas mal certains qu’un service d’escorte peut offrir exactement ce fantasme à un touriste ayant quelques bidons à dépenser.

« Vous voulez une belle femme qui vous insulte étendue à poil sur votre voiture de luxe? Pas de problème, Cassandra se spécialise là-dedans. »

M’enfin.

Les protestations font par contre ressortir le pire de certaines personnes et l’intolérance crasse de certains employés des festivités du Grand Prix. Très navrant.

Action des FEMEN dans le cadre du Grand Prix de Montréal.

Nous croyons que nous venons de dénicher le douchebag de l’année. Écoutez bien cet extrait.

« Ça, ça vaut plus cher que elle. »

CQFD, comme on dit…

Posted by trouble.voir.ca on 4 juin 2015



Commentez cet article