Lundi, comme d’habitude, la WWE nous offrait Monday Night Raw en direct.

Édition sans histoire à l’aube d’un évènement important (le Royal Rumble), on n’en parlerait pas normalement après la diffusion.

Sauf qu’hier, l’un des principaux antagonistes de l’émission a brisé un code vieux comme le monde de la lutte professionnelle : il est sorti de son personnage devant les partisans.

Triple H, un vieux routier de la lutte, s’est senti mal de faire pleurer un petit garçon en première rangée.

Visiblement ému par le bambin, le colosse musclé jusqu’aux oreilles lui a fait un câlin pour le consoler.

Après la diffusion, il a offert au jeune homme et à son père une visite en coulisse et une rencontre improvisée avec quelques vedettes de la WWE.

Même les gros méchants ont un grand coeur dans la lutte.



Commentez cet article