Le choix de Joshua Roy peut être analysé de plusieurs angles.

Par exemple, il fait partie de la plus grosse cuvée de Québécois du Canadien depuis 2005. Il devra aussi briser la séquence des 1er choix du repêchage de la LHJMQ qui se retrouvent chez le Canadien de Montréal.

On pourrait aussi soulever sa demande d’échange dans la LHJMQ cette saison. Il en a même parlé aux médias, la justifiant par les mauvaises pratiques et l’alimentation douteuse offerte par les Sea Dogs. En comparaison, il a dit que le Phoenix de Sherbrooke était un vrai club junior.

La saison de rêve de Joshua Roy

Ce qu’on voulait toutefois souligner, c’était la saison 2018-19 complètement incroyable du nouvel espoir du Canadien. Cette année-là, avec son club M18, les Chevaliers de Lévis, il a carrément réécrit l’histoire de la ligue.

Il en a aussi profité pour aider le Québec à gagner sa première médaille d’or des Jeux du Canada au hockey masculin depuis 1987. Il avait été le meilleur pointeur de cette équipe avec 13 points en six matchs.

Cette formation comprenait d’autres joueurs qui ont été repêchés en fin de semaine dans la LNH comme Zachary L’Heureux (27e à Nashville), Guillaume Richard (101e à Columbus), James Malatesta (133e à Columbus), Justin Robidas (147e en Caroline) et Olivier Nadeau (97e à Buffalo).

Ce dernier avait d’ailleurs été le coéquipier de Joshua Roy à Lévis. Par contre, cette année-là, c’est Roy qui attirait les projecteurs.

En effet, avec 88 points, il avait obtenu plus de points qu’Alexis Lafrenière au même âge. En fait, seulement six joueurs de cet âge-là avaient fait mieux et aucun l’avait fait après 1991 (Alexandre Daigle étant le dernier). C’est aussi bon de noter qu’on retrouve Mario Lemieux et Pierre Turgeon dans ce groupe sélect.

Il avait été le joueur par excellence de la ligue cette année-là en plus de remporter la Coupe RDS remise au joueur nommé le plus souvent parmi les étoiles.

Les Chevaliers de Lévis ont laissé leur marque

Cette saison-là, Joshua Roy était le meneur d’une formation historique. Ils ont commencé la saison avec 34 victoires consécutives, ce qui est carrément un record de ligue. Ils n’avaient perdu qu’un match en saison régulière, ce qui était également du jamais-vu. Tout au long de la saison, ils n’ont juste jamais perdu sur la route.

Quand tu ajoutes sa production à ces accomplissements, c’est facile de voir pourquoi il avait été le premier choix du repêchage de la LHJMQ une fois la saison terminée.

Malheureusement pour eux, les Chevaliers n’ont pas pu concrétiser cette saison spectaculaire avec un championnat de séries. Ils se sont faits éliminer par les Lions du Lac St-Louis dans un match ultime.

Le gardien des Lions était un certain Devon Levi, que les amateurs canadiens ont découvert lors des mondiaux juniors. Ironiquement, ce dernier a été échangé aux Sabres quelques heures avant la sélection de Joshua Roy.

C’est donc possible que leur chemin se croise à nouveau et si c’est le cas, le Canadien aura fait un très bon coup avec le 150e choix de ce repêchage.



Commentez cet article