Ici, sur Balle Courbe, nous sommes de fins observateurs de la société et des comportements humains. Durant nos incalculables heures de recherche, nous avons rédigé cette hypothèse que nous partageons avec vous : toutes les grandes leçons de l’histoire de l’humanité se retrouvent  dans les films de sport.

Afin de prouver notre théorie, voici un exemple de pourquoi tout ce que vous devez savoir de la vie se trouve dans un film de sport.

Le film : Kingpin (1996)

Mise en situation : Roy Munson (Woody Harrelson), loque humaine amputée d’une main et accessoirement l’avenir du bowling des années 70, tente un retour à son ancienne gloire afin d’empocher une généreuse cagnotte et, surtout, prouver à Ernie McCracken (Bill Murray) qu’il pisse le plus loin et peut repartir avec la fille pour une fois.

La leçon : Il y a les mauvais perdants et il y a, dans la leçon qui nous intéresse, les mauvais gagnants. L’avantage de la deuxième catégorie, c’est qu’elle est payante, glorieuse et remplie de reconnaissance de la part de ses pairs. Difficile d’entretenir l’esprit sportif quand c’est beaucoup plus payant de laisser s’exprimer le méchant qui sommeille en nous. Autre leçon du film moins présente dans l’extrait : le crime paie. N’écoutez personne qui vous affirmera le contraire.



Commentez cet article