Même leur rôle est de rester effacé et de laisser la place aux joueurs, certains arbitres ont une personnalité qui perce l’écran. Bon. Pas plusieurs, mais quelques-uns quand même.

Pour les fans de hockey, vous vous souvenez probablement tous de Kerry Fraser avec ses cheveux parfaits, de Bill McCreary avec sa moustache bien noire ou de Luc Lachapelle qui faisait tout un show dans la LHJMQ dans le temps, sans oublier notre Ron national.

Dans la NFL, il y a Ed Hochuli.

Ed, c’est comme le monsieur muscle des arbitres, l’Arnold zébré. On l’appelle Ed Hercules. À 64 ans, il a les biceps plus découpés et plus fermes que bien des joueurs qu’il côtoie sur le terrain. Et je ne parle pas seulement que des botteurs là.

Depuis que ses volumineux biceps ont été dévoilés au grand jour, la légende ne cesse de croître. Il est reconnu du public, se fait demander des autographes à l’aéroport, a fait la couverture du Sports Illustrated et fait même partie du jeu Madden.

Et plusieurs se disent : I want to be Ed Hochuli.

Son allure athlétique, la carrure de sa mâchoire et son torse bien bâti ne sont pas les seules raisons qui font d’Ed un personnage plus grand que nature. Disons qu’il est également assez coloré dans ses explications des règles pendant les matchs. Donnez-lui un micro et il va vous faire un show. Ça doit être son background d’avocat qui prend le dessus. Et c’est sans compter son geste signature de premier essai.

Regardez l’intensité dans le geste :

Si 2015 est clairement une mauvaise année pour les arbitres dans la NFL, certains d’entre eux viennent quand même à bout de nous divertir. Comme Ed Hochuli, un costaud et fort sympathique personnage.

Ed Hochuli meme



Commentez cet article