Montage NHL 21 pendant une bagarre

Le dernier jeu de hockey de la compagnie EA Sports, NHL 21, est sorti samedi dernier sur Xbox One et PlayStation 4. Une édition qui en vaut la peine, selon nos collègues chez RDS Jeux Vidéo, en raison de certaines innovations qui sont les bienvenues.

Comme chaque année, les cotes attribuées aux joueurs et aux équipes font énormément jaser. Les attributs d’Alexis Lafrenière, premier choix au dernier repêchage, ont même fait l’objet d’un grand dévoilement en compagnie du principal intéressé. EA Sports a également moussé les ventes de son jeu en faisant la promotion des meilleures forces en présence, cette année.

La compagnie a par contre passé sous le silence les attributs associés à la robustesse, un élément néanmoins très important dans le jeu. Les gamers ont donc pu découvrir par eux-mêmes qui étaient les joueurs les plus imposants, dans cette nouvelle édition. Un blogue, Outsider Gaming, a même dressé un palmarès des meilleurs «enforcers» de NHL 21, en se basant sur des critères comme l’agressivité, la force physique, etc.

En haut de liste: Zdeno Chara et Milan Lucic. Dustin Byfuglien et Ryan Reeves viennent au troisième et quatrième rang, respectivement.

Deux joueurs du CH parmi les plus costauds

On découvre ainsi que deux défenseurs des Canadiens se trouvent au sommet de la liste. Sans surprise, Shea Weber est classé huitième parmi les joueurs les plus robustes du jeu. On sera un peu plus étonné de voir le nom de Ben Chiarot au 13e échelon. C’est vrai qu’il ne donne pas sa place, en terme d’endurance et de jeu physique, mais c’est quand même surprenant pour un gars qui n’a que cinq combats à son actif au cours des cinq dernières années.

On remarquera aussi le nom de deux anciens du Tricolore: Nicolas Deslauriers (10e) et Jarred Tinordi (12e).

À vos manettes!



Commentez cet article