Il y a trois garanties dans la vie : la mort, les taxes et des concerts de finales de championnats sportifs gâchées par un mauvais choix d’artistes.

Un autre exemple a été l’annonce au cours du week-end que Bryan Adams, Chris Isaak et Ellie Goulding allaient être en charge de la section entertainment de la grande finale du football australien le 3 octobre prochain.

Un Canadien, un Américain et une Britannique pour un des plus grands moments sportifs de l’année en Australie. On a la même réaction plus près de chez nous quand c’est un artiste américain au spectacle de la mi-temps de la finale de la Coupe Grey et on peut comprendre. C’est un peu une claque au visage des artistes locaux. C’est comme leur dire qu’il n’y a pas de talents intéressants au pays.

Et dans le cas du trio Adams-Isaak-Goulding, on dirait que les personnes en charge ont trop voulu essayer de plaire à tout le monde. Adams pour les vieux rockers qui ont oublié que son dernier hit remonte à plus de 20 ans, Isaak pour les matantes parce que personne ne connaît ses tounes à part la langoureuse ballade Wicked Game et Goulding parce que le gars qui a pris la décision voulait faire plaisir à sa fille en lui promettant de rencontrer l’artiste responsable de la chanson-thème de 50 Shades of Grey

En plus, James Blunt sera en vedette lors du gala de la remise des honneurs individuels. Parce qu’il n’y a rien qui dit football australien, le sport le plus viril au monde, comme du James Blunt (What?!?).

D’un autre côté, je comprends les Australiens de ne pas vouloir voir Meat Loaf faire le concert à chaque année, surtout que la dernière fois a été plutôt catastrophique…



Commentez cet article