Je m’apprêtais à écrire un texte sur le fait que les Jeux olympiques d’été ne pourraient pas vraiment être pris au sérieux tant et aussi longtemps que le meilleur sport du monde, le baseball, n’y serait pas pratiqué. Oui, il l’a déjà été, mais il est exclu des compétitions depuis 2012.

Bref, en faisant quelques recherches, je suis tombé sur un sport qui a été présenté en démonstration aux Jeux d’Helsinki, en 1952, et qui ressemble à s’y méprendre au baseball : le pesäpallo.

Le quewoi?

Le pesäpallo. Qui, prononcé en finnois, avec l’accent pis toute, ressemble énormément à… baseball, mais dit par une belle grande blonde de 6 pieds et 3.

Cette vidéo est en finnois, mais ça peut donner une bonne idée.

Donc, le pesäpallo, qui est le sport national des Finlandais (un fait confirmé par mon ami Yves Giroux qui a habité dans le coin), a été inventé dans les années 20 par Lauri «Tahko» Pihkala. C’est un ancien athlète olympique, devenu prof d’éducation physique avec l’armée finlandaise, qui a inventé le jeu afin de développer certaines habiletés chez les soldats, comme le lancer de la grenade ou la coordination main/œil.

D’ailleurs, au pesäpallo, une prise est appelée «blessure» et si tu es retiré après trois blessures, tu es «tué».

S’il y a quelques différences avec le jeu de baseball, deux sautent particulièrement aux yeux. La première réside dans le fait que le lanceur se tient à côté du frappeur et la balle doit faire un arc de cercle d’environ un mètre plus haut que la tête du frappeur.

Le deuxième est dans la forme du terrain. Au lieu de ce magnifique et esthétique diamant que l’on retrouve au baseball, le terrain de pesäpallo ressemble à un parcours sinueux dessiné par quelqu’un souffrant de troubles de compréhension spatiale et de troubles moteurs. Mais, semble-t-il que ça fonctionne.

Pesäpallo terrain

Évidemment, le pesäpallo compte des scandales! Comme celui des matchs truqués en 1998, alors que des joueurs et entraineurs de huit équipes de la Superpesis (la ligue pro la plus forte), ont arrangé des matchs sans importance, disputés en fin de saison, pour des parieurs.

Mais, rassurez-vous, le vrai de vrai baseball est quand même pratiqué en Finlande et il y a même une équipe qui s’appelle… les Expos !



Commentez cet article