Vous êtes peut-être tombé là-dessus au beau milieu de la nuit à TSN ou à des heures bâtardes sur RDS et comme moi, vous êtes restés accrochés. Je parle bien sûr du sport le plus viril sur la planète : le football australien.

Quand on me demande à quoi ça ressemble du football australien, j’ai toujours la même réponse, ça ne ressemble à rien. Ni au rubgy, ni au football américain, ni au «vrai» football.

En gros, c’est le sport d’hiver de l’Australie qui se pratique sur les terrains ovales de cricket. Le but est de botter le ballon entre des poteaux situés aux extrémités de l’énorme terrain. La particularité du sport est que si une passe est complétée par le biais d’un botté, le joueur ayant attrapé le ballon obtient une période d’immunité de cinq secondes pour botter à son tour le ballon ou faire une passe avec la main.

Une autre particularité est que les passes avec la main ne peuvent être effectuées comme au football américain, il faut plutôt frapper le ballon avec son poing.

Mais ce qui fait du football australien un sport spectaculaire et viril, ce sont la puissance et la vitesse des 18 mastodontes des deux équipes sur le terrain.

Imaginez deux équipes de receveurs et de secondeurs courant en continue sur un énorme terrain. Ça donne des buts spectaculaires qui peuvent arriver à tout moment et des contacts absolument percutants parce que bien sûr, les joueurs n’ont aucun équipement de protection, sauf un protecteur buccal.

Voici d’ailleurs une compilation des meilleurs contacts de la dernière saison.

Ok, plusieurs de ces coups sont illégaux puisqu’un des seuls règlements interdit les coups à la tête, mais quand même… ouf!

La saison débute cette semaine et TSN2 présente un premier match dimanche matin à 4h30. Suivez aussi RDS2 qui a l’habitude de rediffuser les matchs un peu plus tard pendant la semaine.



Commentez cet article