lebron james flop fake comédie

On pourrait croire que les gaillards de 6 pieds et 9 pouces et pesant 250 livres ne sont pas faciles à ébranler. À en juger par le comportement de LeBron James, il y a matière à en douter.

Au cours de sa carrière, la star des Lakers de Los Angeles a été accusée à maintes reprises d’en beurrer un peu épais. Combien de fois l’avons-nous vu, sous la force d’un léger impact, être projeté vers l’arrière sur une distance de plusieurs mètres?

Aucune idée. J’ai arrêté de compter à dix.

Même lorsqu’il couvre son visage pour cacher ses grimaces de douleur, puis qu’il se relève péniblement, les amateurs ont tendance à douter. Les mots « simagrées » et « empathie » ne s’accordent pas très bien ensemble.

Trop souvent, les reprises ont démontré à quel point « The King of Flop » jouait la comédie.

Au cours du week-end, notre ami y est allé d’une autre performance digne des Oscars. Au ralenti, le délai de réaction est encore plus flagrant.

Neymar, sors de ce corps

Dire qu’au même moment, ou presque, une joueuse de soccer replaçait sa rotule en lui assenant des coups de poing, puis regagnait le terrain sans se lamenter.

Si vous n’êtes pas convaincu, voici une compilation de quelques-unes des plus célèbres exagérations de LeBron James. Au fait, sans doute a-t-il déjà réellement souffert de l’un ou l’autre de ces coups accidentels (ou non). L’ennui, c’est qu’à force de crier au loup, il perd toute crédibilité.

***

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article