Ce que je m’apprête à vous raconter est arrivé il y a de ça un grand bout de temps. Ben, pas si longtemps, parce que ça s’est produit après que le régiment des p’tits gars de St-Élie-de-Caxton ait repoussé Hitler, mais juste avant qu’Israël Chiasson ajoute une deuxième pompe à son garage parce que le nombre de chars au village avait doublé, rapport que Cléopas Cloutier avait dû remplacer sa jument, La grosse noire, par une grosse Edsel verte achetée aux Trois-Rivières.

Fait que, on est en 1945 et le club de baseball local, les Cubs de Saint-Élie de Chicago, sont en Série mondiale contre les Tigres de Saint-Élie-de Détroit. Le monde est fou à Chicago : les Cubs n’ont pas atteint la finale depuis 1908, aussi connue comme l’année où n’il y absolument rien d’intéressant qui s’est passé selon Wikipédia.

C’est là qu’arrive, dans l’histoire, un gars qui trippe sur sa chèvre. Beaucoup trop, à mon avis, pour en parler ici, mais disons que le gars les aime tellement qu’en 1934, il a lancé une chaîne de tavernes qu’il a appelée Billy Goat Tavern, parce que le nom du gars est Billy Sianis, pis que comme je viens de vous le dire, il trippe sur les chèvres (on ne juge pas, OK?). Et qu’est-ce qu’un gars comme lui peut faire un après-midi d’octobre quand les Cubs jouent en Séries mondiales ? Ben oui, toi, amener Murphy (il lui avait même donné un nom), au stade. T’sé, c’est l’fun, ça te fait quelqu’un avec qui jaser pendant que le gars au troisième se gratte le califourchon pendant 2-3 heures. Le problème est que Murphy sentait le vieux yab’. Pas autant que le bonhomme Ezéchiel qui a une ferme de cochons et qui a gagné le championnat mondial de baseball-poches de St-Élie en 1983, mais presque autant.

Même la boucane de gros cigares, de cigarettes pas de filtre pis l’odeur de vieille sueur de monde qui se lave une fois par mois ne venaient pas à bout de clancher la senteur de Murphy, qui regarde la joute, tranquille, en broutant son porcogne. On expulse donc la chèvre, et sa date, du stade. Erreur historique. Pire que la fois où Gamaliel Simard avait oublié qu’il avait branché son iPad sur la Apple TV du centre des loisirs pour regarder des films d’accouplements, la semaine passée.

Pour se venger, Billy a envoyé un télégramme au propriétaire des Cubs pour lui jeter un mauvais sort étant donné l’affront subi : les Cubs ne gagneront plus jamais un match en Série mondiale. La malédiction de la chèvre était lancée.

Bref, les Cubs n’ont jamais gagné un match en Série mondiale depuis ce temps, et viennent de se faire ramasser par les Mets en quatre matchs.



Commentez cet article