Bell

Le 1er avril est devenu une journée propice à la paranoïa collective où les nigauds sont dévoilés au grand jour.

Mais des fois, il est difficile de déterminer si certains sont sérieux ou non.

Prenez Le’Veon Bell, par exemple.

Le porteur de ballon étoile des Steelers de Pittsburgh a choisi une bien drôle de journée pour lancer un ultimatum à l’organisation.

Le favori des poolers a révélé qu’il préférait rester chez lui toute la saison plutôt que de jouer une saison avec le Franchise Tag.

Cette option de l’équipe force le joueur choisi à signer à un salaire d’une saison selon sa position si les deux côtés n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente pour un contrat à plus long terme.

Dans le cas de Bell, on parlerait de 12 millions de dollars pour la prochaine année. Cependant, les joueurs à sa position possèdent en moyenne la moins longue carrière dans la NFL.

À la recherche d’un contrat à long terme, le numéro 26 est rapidement devenu indispensable à l’équipe de Mike Tomlin… lorsqu’il est sur le terrain.

En douze rencontres l’an dernier, il a cumulé 1268 verges par la course et 696 verges par la passe tout en comptant neuf touchés.

1er avril ou non, il y a de quoi inquiéter un partisan des Steelers.



Commentez cet article