Pavel Datsyuk detroit

Marquer plus de 200 buts dans la Ligue nationale de hockey est un exploit en soi. Les cinq joueurs suivants ont dépassé ce plateau, avant d’accrocher leurs patins au terme d’une brillante carrière. Or, étonnamment, aucun d’entre eux n’a complété un tour du chapeau en saison régulière.

C’est bien la photo de Pavel Datsyuk que vous voyez en couverture. Difficile de croire qu’il ait sa place dans cette liste, n’est-ce pas? Les autres aussi ne sont pas les derniers venus.

Sans tenir compte des séries, ensemble, ils ont touché la cible à 1285 reprises. Mais jamais une patinoire de la LNH n’a été envahie de casquettes en leur honneur.

Larry Murphy

larry murphy penguins

(Crédit : Getty Images)

Grâce à ses 287 buts et 929 passes en 1615 parties, Larry Murphy trône au cinquième rang des meilleurs pointeurs de tous les temps chez les défenseurs. Il faut dire qu’il a partagé la glace avec quelques légendes, notamment lors de son passage à Pittsburgh et à Détroit.

L’ex-numéro 55 a déjoué le gardien adverse deux fois au cours d’une même rencontre à 28 reprises. Pas mal, pour quelqu’un qui ne jouait pas à l’attaque.

Malheureusement, il n’a jamais été capable d’aller en chercher un troisième.

Darcy Tucker

Darcy Tucker leafs

(Crédit : Getty Images)

On se souviendra surtout de Darcy Tucker pour ses habiletés de pugiliste, même s’il a touché la cible bien plus souvent qu’il n’a jeté les gants.

Celui qui prenait plaisir à se faire détester a fait scintiller la lumière rouge 20 fois en une saison à cinq différentes occasions. Sa fiche indique 215 buts, quelques jointures ensanglantées et 1410 minutes au cachot en 947 rencontres.

Mike Sillinger

Mike Sillinger

(Crédit : Getty Images)

Entre le début des années 90 et la fin des années 2000, Mike Sillinger a porté le chandail de 12 organisations différentes. Jamais il n’a connu les joies d’un tour du chapeau.

En 1049 matchs, l’attaquant a marqué 240 buts. Sachant que des joueurs comme Mika Zibanejad et Johan Franzen sont parvenus à en récolter cinq en 60 minutes, c’est un peu injuste.

Milt Schmidt

Milt Schmidt

(Crédit : Getty Images)

Milton Schmidt n’a jamais sauté sur la glace dans un autre uniforme que celui des Bruins de Boston. Il a pris sa retraite en tant que hockeyeur au milieu de la saison 1954-55, afin de remplacer Lynn Patrick à titre d’entraîneur-chef de l’équipe. Il a continué d’occuper ce poste durant les dix campagnes suivantes. Un parcours fascinant.

Lauréat du trophée Hart en 1951, l’illustre joueur de centre a disputé 776 parties, récolté 229 buts et inscrit son nom deux fois sur la Coupe Stanley. Il n’a pas volé sa place au Temple de la renommée du hockey.

La cerise sur le gâteau aurait été un tour du chapeau. On ne peut pas tout avoir.

Pavel Datsyuk

Pavel Datsyuk

(Crédit : Getty Images)

Pavel Datsuk est incontestablement l’un des plus grands de l’histoire. Ses tours de passe-passe ont ébloui les amateurs durant 14 saisons.

Le fidèle porte-couleurs des Red Wings a connu 40 matchs de deux buts en carrière, mais aucun tour du chapeau en saison régulière. Le seul à sa fiche a été réalisé le 12 mai 2008, durant les séries éliminatoires, contre Dallas. Ce n’était même pas devant ses partisans.

C’est dommage, même si ça n’enlève rien à tout ce qu’il a accompli.

En hommage au magicien, voici l’un des 314 buts qu’il a marqués. Et c’en est tout un :

En tirs de barrage aussi, Datsyuk faisait souvent mal paraître l’ennemi.

La preuve :

C’est quasiment indécent!

Ok… un p’tit dernier :

(inspiration Bardown)

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article