Logan Paul et la présidence américaine

Les frères Paul, cette source inépuisable de divertissement (ou de déception selon votre niveau d’appréciation de la turbulente fratrie).

Logan Paul, par exemple, prenait part au dernier Wrestlemania de la WWE plus tôt ce printemps tandis que Jake, toujours dans un ring de boxe, lance des défis à gauche et à droite.

Mais depuis quelques jours, l’ainé des frères Paul semble remettre sur la table une idée folle qu’il avait lancée sur son podcast il y a quelques années : devenir Président des États-Unis.

Et on se dit qu’après la montée de Donald Trump, est-ce qu’un enfant de la génération YouTube pourrait devenir l’homme le plus puissant d’Amérique?

Monsieur le président Paul

Durant une conférence lors de l’événement The Future of Everything Festival, Logan Paul a affirmé, une fois de plus, qu’il veut devenir Président des États-Unis avant de mourir.

Selon la loi américaine, il faut être âgé d’au moins 35 ans pour mettre son nom dans le chapeau des candidats. Paul, né le 1er avril 1995, n’a que 27 ans. Sa candidature devra donc attendre au minimum huit ans avant d’être concrète.

Mais même là, il n’est peut-être pas pressé.

Plus tôt cette année, à la balado The MMA Hour d’Ariel Helwani, Logan avait souligné qu’il attendrait peut-être sa cinquantaine avant de faire sa montée puisqu’il sera plus mature à cette étape de sa vie.

Aussi, rendu là, son frère cadet Jake serait plus éloigné de sa carrière sportive et pourrait lui servir de secrétaire de la défense.

Après sa rencontre avec Donald Trump il y a quelques années, est-ce que Jake Paul aurait un allié pour aider son frère?

Évidemment, tout ceci est extrêment spéculatif et ne devient pas président qui veut, même avec des millions de personnes abonnés à nos médias sociaux. Par contre, Logan Paul parle souvent de ce projet et on commence à se dire qu’il est peut-être sérieux.

Et, soyons honnêtes… ça fait un peu peur pour l’avenir de l’Amérique.

Les frères Paul à la boxe, c’est une chose. Mais à la Maison-Blanche…



Commentez cet article