hockey

Samedi dernier, le 19 août, avait lieu la 2e classique Kevin Raphaël, un match de hockey amical mettant en vedette 20 humoristes/personnalités connues et 20 joueurs de hockey professionnels. Cette partie avait pour but d’amasser des fonds pour l’hôpital Sainte-Justine.

J’avais participé à la première édition et c’est avec plaisir que j’ai reçu l’invitation à nouveau cette année d’embarquer sur la glace avec des joueurs tels Anthony Duclair, Anthony Beauvillier, Pierre-Luc Dubois, Nikita Scherbak, Thomas Chabot et Simon Després! Si vous vous le demandez, moi je faisais partie des 20 humoristes… je ne suis pas si connu du grand public, mais Kevin est un bon ami. C’est ce qui comptait.

Une petite modification cette année : les humoristes et les professionnels étaient mélangés dans les équipes. C’était très apprécié, car l’an dernier, c’était essoufflant pour le moins qu’on puisse dire. C’est donc Kevin Raphaël et Anthony Duclair qui agissaient en tant que capitaines et s’étaient fait un repêchage avant la tenue du match.

À mon arrivée au complexe sportif Guimond de Laval, j’apprends que j’ai été repêché par l’équipe Duclair. Entre vous et moi, je n’étais pas surpris puisque l’an dernier j’ai arrêté Anthony 2 fois sur 2 tirs durant le match et je crois que ça a brisé sa confiance pour la saison qui a suivi. Il ne voulait clairement pas répéter les évènements. De toute façon, je pense qu’il m’a pardonné, hein, Anthony?

professionnels

Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

Pour un partisan de hockey comme moi, prendre part à une partie avec des joueurs actuels ou futurs dans la LNH, c’est un feeling incroyable! Le pire dans tout ça, c’est que la moyenne d’âge des humoristes doit être de 29-30 ans et celle des joueurs professionnels de 21-22 ans. Pourtant, c’est nous qui nous croyions 8 ans plus jeunes à côté d’eux!

Pour cette édition de la Classique, je voulais vivre un petit quelque chose de plus. Il faut savoir que je n’ai jamais gardé les buts dans du hockey organisé. J’ai joué dans une ligue de garage d’humoristes quelques fois et c’est tout. C’est pourquoi j’ai consulté l’alignement de l’équipe adverse afin de trouver un joueur qui voudrait bien me montrer de quoi ça a l’air, un vrai slapshot de pro. Mon choix s’est arrêté sur le joueur par excellence du championnat junior de l’hiver dernier : Thomas Chabot.

hockey

«Hey Chabot, shoot-la ta garnotte!»/Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

Chabot a raté le filet sur sa tentative, mais on voit que je faisais FACILEMENT l’arrêt… Mouin…

Pour votre info, il me disait qu’avec moi le Canada aurait remporté l’or. En tout cas, ça rentre au poste, comme on dit! En clignant des yeux, mon épopée avec le slapshot de pro était terminée. Du moins, c’est ce que je croyais. Jusqu’à ce que Jean-Sébastien Dea décide de me surprendre. Sauf que contrairement à Chabot, Dea s’est un peu plus approché.

Ça fait peur!

Disons que ça surprend encore plus quand tu ne t’en attends pas, j’étais certain qu’il feintait.

La question reste : est-ce que les professionnels ont autant de fun que nous? Autant? Peut-être pas. Je suis pas mal sûr que contrairement à moi, 2 jours après le match, ils en sont revenus.  Au moins, ils ont du fun. Justement, voyez la réaction du banc sur le but de Mathieu Joseph qui a scellé l’issue du match.

Je n’ai pas pu capter de vidéo lorsque le match s’est terminé, puisque je devais moi-même y aller du fameux « lancer de gants dans les airs » victorieux.

hockey

Crédits photo : Yan Bilodeau/Balle Courbe

L’équipe Duclair avec la coupe Laulau!

Si vous voulez assister à la prochaine édition, je vous invite à suivre le collègue Kevin Raphaël qui fait un travail phénoménal dans l’organisation de cet événement. Tous les profits sont remis à l’hôpital Ste-Justine comme je l’ai déjà mentionné. Les spectateurs pouvaient même acheter des chandails avec nos noms dessus. Je n’ai pas reçu de rapport de vente, mais je suis pas mal sûr que ce sera un gros 0 pour le chandail #96.

Je vous laisse maintenant sur une déclaration de mon capitaine, Anthony Duclair, après mon arrêt sur Andy Mailly-Pressoir.

Et puisque je n’ai pas que fait des arrêts, voici un but de l’ancien du Junior de Montréal, Eliezer Sherbatov sur une belle passe de Jean-Thomas Jobin.

Pour autres photos officielles, vous pouvez consulter l’album Facebook de PF Productions.

On se voit l’an prochain, Anthony!



Commentez cet article