nike

En septembre dernier, Nike avait causé pas mal de réactions après que la compagnie ait décidé de faire de Colin Kaepernick, l’un des visages de sa nouvelle campagne de pubs, dont le slogan était « Believe in something. Even if it means sacrificing everything. » On se rappellera que l’ancien quart des 49ers avait beaucoup fait jaser de lui en 2017, alors qu’il s’agenouillait durant l’hymne national avant les matchs de son équipe afin de protester pacifiquement contre les injustices et les inégalités raciales, aux États-Unis.

Après cette annonce, de nombreux internautes en colère avaient fait connaître leur désapprobation sur le web; certains sont même allés jusqu’à détruire les items Nike qu’ils avaient en leur possession.

Pas besoin de vous dire que ce choix n’avait pas fait l’unanimité, mais une chose est certaine : il a attiré l’attention et pas juste un peu!

Un propriétaire de magasin de sport mécontent

Stephen Martin, le propriétaire de Prime Time Sports, une boutique d’items de sports du Colorado, était de ceux qui n’avaient pas digéré la décision de l’équipementier américain. Le jour même de l’annonce de Nike, Martin a décidé de cesser de vendre les produits de la marque dans son magasin, prétextant que Kaepernick n’avait rien sacrifié du tout, outre son salaire.

Pour se débarrasser des produits qu’ils avaient toujours sur les tablettes de sa boutique, il a décidé de faire une vente monstre : 50 % sur tous les items Nike.

Il a vraiment tout sacrifié

Cinq mois plus tard, le magasin doit aujourd’hui fermer ses portes en raison des faibles ventes de ces derniers mois. Or, Martin savait très bien que sa boutique ne survivrait probablement pas sans les produits Nike. Il l’avait d’ailleurs mentionné à un journaliste de Fox News le 5 septembre dernier.

Cette semaine, le propriétaire de Prime Time Sports a publié une annonce mentionnant la fermeture imminente de son magasin, après 21 ans d’existence, sur Facebook.

Au cours des derniers jours, il a aussi mentionné à un journaliste de KOAA News que bien qu’il déteste l’admettre, il y a probablement plus de fans de Colin Kaepernick qu’il ne le pensait.

Ironiquement, le slogan de la campagne décrit parfaitement l’histoire de Stephen Martin et de son magasin de sport : « Believe in something. Even if it means sacrificing everything. »

via Buzzfeed News



Commentez cet article