Mark Scheifele mise en échec filet désert jake evans jake guentzel

C’est le 2 juin 2021 que Mark Scheifele est passé d’attaquant menaçant à ennemi public numéro un à Montréal.

Ce soir-là, les Canadiens avaient remporté le premier duel de la finale de la division Nord par la marque de 5-3, mais le geste vicieux du centre des Jets de Winnipeg contre le jeune Jake Evans en fin de rencontre avait gâché la fête.

Après avoir subi les foudres du no 55, celui qui venait de marquer le but d’assurance dans un filet désert était demeuré étendu sur la glace.

Mauvais souvenirs.

Mark Scheifele a-t-il changé?

Après coup, Mark Scheifele a-t-il changé? Dur à dire. Quoiqu’à en juger par son discours, ainsi que la publicité qu’il a tournée peu après les événements (« (…) il ne faut pas avoir la tête baissée »), permettons-nous d’en juger.

Justement, le mal-aimé des partisans du CH avait l’occasion de récidiver lundi soir, au Canada Life Centre.

Tirant de l’arrière par un but face aux Penguins, les Jets ont retiré leur gardien au profit d’un sixième patineur. Au cours des secondes suivantes, Pittsburgh a dégagé son territoire. Jake (Guentzel, pas Evans…) s’est rendu à la rondelle avant tout le monde, avec l’intention de planter le dernier clou dans le cercueil de ses adversaires.

Savait-il que Scheifele le pourchassait?

Du déjà-vu, à un ou deux détails près. Merci pour cet agréable retour de balancier, Jake.

Cependant, une chose me chicotte. Que serait-il arrivé si le joueur des Pens avait décidé de revenir sur ses pas avec le disque, plutôt que de contourner le filet?

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***



Commentez cet article