Matt Calvert

L’attaquant des Blue Jackets de Columbus Matt Calvert connaît présentement une saison honnête, mais pas extraordinaire non plus.

Sa production fait qu’on ne parle pas souvent de lui et c’est normal.

Mais, parfois, le hasard fait bien les choses et pour nous au Québec, la différence entre l’anglais et le français nous donne une belle anecdote à raconter à l’ailier gauche lors de son prochain passage à Montréal.

Calvert et son épouse ont accueilli un autre petit garçon de la famille et il s’appellera Beau, un nom quand même commun aux États-Unis. À l’anglaise, Beau Calvert, en prononçant le « t » à la fin, ne pose pas de problème. En français, par contre, ce n’est pas la même histoire.

Ben oui, pour nous ça sonne comme un beau calvaire et, oui, c’est très difficile de ne pas avoir ceci dans la tête ensuite.

Sans surprise, nous ne sommes pas les seuls amusés par ceci.

Bonne chance aux parents en vous souhaitant santé et bonheur avec le p’tit dernier de la famille.



Commentez cet article