Max Pacioretty avec Team USA

Plus besoin de vous dire que Max Pacioretty est maintenant un membre des Knights de Las Vegas après la transaction du début de la semaine complétée par le Canadien de Montréal.

Ceci dit, l’ancien capitaine du CH est déjà avec sa nouvelle équipe et il a participé à son premier entraînement en plus de faire le point avec les médias de Vegas (et plusieurs invités du Québec) mercredi.

Il a fait le tour des déclarations qu’on attendait de lui avec, notamment, des remerciements et plein de beaux mots pour l’organisation, la ville et les partisans. Rien de particulier ici, on ne saura rien des réels sentiments exprimés dans toute cette histoire avant plusieurs années.

Par contre, le numéro 67 a prêté sa voix au site The Players’ Tribune dans un article intitulé, tout simplement : We’re Going to Vegas.

Le « WE » de Pacioretty, c’est lui et sa famille, particulièrement ses jeunes garçons qui ont fait le lien entre la nouvelle destination de leur père et l’équipe Cendrillon des éliminatoires de la saison dernière.

Mais un autre « WE » qui entre en ligne de compte ici, c’est Max Pacioretty et Paul Stastny, un autre nouveau venu de l’équipe qui a accepté un contrat cet été pour rejoindre la jeune formation.

Pacioretty a mentionné lors du point de presse de mercredi qu’il avait une belle chimie avec Stastny, son coéquipier sur l’équipe américaine, mais il précise sa relation avec le centre dans son texte au Players Tribune. En effet, Stastny et lui sont de très bons amis, leurs femmes sont amies et même les parents des deux joueurs sont familiers. On parle ici d’une longue relation et Pacioretty raconte même que Stastny lui a texté « Going to Vegas », quelques heures avant que l’annonce de son contrat avec les Knights sorte sur le web.

L’ailier retrouve donc un joueur de centre qu’il affectionne beaucoup et, sans vouloir tirer des conclusions trop hâtives, disons que les deux seront naturellement associés sur un trio pour l’équipe, voire même le premier trio.

L’article est aussi intéressant pour la belle passion du hockey que Pacioretty transmet à ses fils. Il parle aussi de l’ambiance électrique de l’amphithéâtre de Las Vegas qui est tout simplement unique dans la LNH.

« Ça fait plus que vibrer, ça tremble. »

Même si on aimait bien Pacio dans l’uniforme du CH, le voir avec un sourire sur le visage et son meilleur ami sur la glace à Vegas sera une histoire pas mal intéressante à suivre dès le début de la saison.

via The Players’ Tribune



Commentez cet article