Jeudi après-midi, le patriarche de la WWE Vince McMahon avait une grande nouvelle pour le monde du sport, une nouvelle qu’on n’attendait pas vraiment mais qui, vraisemblablement, sera une réalité plus tôt que tard…

Le retour de la XFL en 2020. 

Ce n’est pas une blague.

McMahon, avec sa nouvelle entreprise Alpha Entertainment, a dépoussiéré la XFL qui a connu une saison plutôt oubliable en 2001 et, dans sa nouvelle mouture, serait de retour en 2020.

Qui, quand et comment reste à déterminer, mais McMahon était très heureux de nous annoncer cette nouvelle aventure où il sera le maître à bord, contrairement à la première fois où il y avait un partenariat implicite avec un réseau de télévision.

Nouvelle ligue de football dit nouveaux joueurs, évidemment, et un certain paria de la NFL a levé la main bien haut quand l’annonce a été faite.

Oui, Johnny Manziel. On l’associe déjà avec la Ligue canadienne de football et, depuis son passage avec l’Université Texas A&M, disons que l’étoile du récipiendaire du trophée Heisman a pâli. 

Par contre, la réponse indirecte de Vince McMahon était plutôt surprenante. 

Malgré sa popularité, Manziel ne serait pas le bienvenue dans la XFL … mais ce n’est pas directement contre lui.

En fait, Vince McMahon a beaucoup appuyé sur le fait qu’il souhaitait une ligue familiale et tous les athlètes avec un dossier criminel ne seront pas éligibles pour jouer. Ceci inclut les arrestations pour conduites avec facultés affaiblies (DUI). Manziel a une telle offense à son dossier et, forcément, ça excluera beaucoup d’anciens de la NFL et de la NCAA.

Il y a aussi un désir d’écourter les matchs et de rendre le tout plus fluide et rapide à la télé.

C’est quand même ironique puisque la XFL, lors de sa première présence, était très centrée sur la violence du football et venait avec une proposition très adulte, incluant des cheerleaders très peu vêtues et de nombreux sacres à l’écran. On encourageait les écarts de personnalités, un peu comme à la WWF dans le temps de la Attitude Era.

Opportunisme ou non, McMahon a changé son fusil d’épaule et la XFL sera plus douce, dans l’ère du temps.

C’est quand même surprenant connaissant l’exubérance de McMahon, mais bon, qui vivra verra.

Dans deux ans, il y aura du football après le Super Bowl … pour le meilleur et pour le pire.



Commentez cet article