Dans cet été de premières pour les femmes dans les sports professionnels nord-américains, on a eu droit à une première dans les médias, lundi soir, alors que Jessica Mendoza est devenue la première femme à travailler à l’analyse d’un match de baseball pour le réseau ESPN.

Michele Smith avait été la première femme toutes chaînes confondues à le faire en 2012 pour le réseau TBS.

Lundi, Mendoza a travaillé en compagnie de Dave O’Brien et Dallas Braden lors de la présentation du match entre les Diamondbacks de l’Arizona et les Cardinals de St. Louis (retransmis sur TSN au Canada). Elle remplaçait Aaron Boone, qui travaille présentement à l’analyse des Little League World Series.

Âgée de 34 ans, Mendoza est une ancienne vedette de balle-molle qui a gagné l’or aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004 et l’argent à Pékin en 2008. Elle participait aux reportages de baseball du lundi soir à ESPN depuis un peu plus d’un an, mais lundi marquait la première fois qu’elle était sur la galerie de presse pour la télédiffusion.

Même si elle a dû se défendre une ou deux fois en disant que son point était aussi valide en balle-molle qu’au baseball, Mendoza a fait du bon travail et paraissait confortable, elle qui avait aussi déjà  travaillé à l’analyse pour les Séries mondiales de la NCAA. Ancienne voltigeuse, elle n’a pas hésité non plus à faire quelques blagues en direction de Braden, un ancien lanceur.

S’il n’est pas anormal de voir des femmes participer à un reportage de sports en Amérique du Nord, il est rare qu’elles se retrouvent à l’avant-plan, se contentant souvent du rôle de reporter sur les lignes de touche ou à l’analyse de sports féminins.

Il faut juste espérer maintenant qu’ESPN n’hésitera pas à répéter l’expérience quand les occasions se présenteront. Il est à souhaiter que les preneurs de décisions n’aient pas envoyé Mendoza un lundi soir à 22 heures simplement pour mousser les cotes d’écoute avec cette première.



Commentez cet article