catch

Super Bowl XLII – la saison parfaite des Patriots de la Nouvelle-Angleterre est brisée par un petit miracle du receveur des Giants de New York, David Tyree.

Le désormais célèbre «Helmet Catch» sera le point culminant de la carrière de Tyree qui, après cette conquête des Giants, n’aura jamais attrapé une autre passe dans la NFL.

Personne ne voyait les Giants renverser la terrifiante attaque des Patriots menées par Tom Brady et Randy Moss lors d’une saison record pour les deux joueurs. Avec une fiche de 18-0, les Pats étaient les grands favoris et la possibilité d’améliorer la saison parfaite des Dolphins était tangible. Une frénésie contagieuse qui affectait tout le monde… sauf les Giants.

New York tirait de l’arrière 10-14 en fin de match avant de voir l’attaque traverser le terrain jusqu’à un toucher de Plaxico Buress. Avant d’en arriver là, Tyree a complété le fameux « Helmet Catch » sur une tentative désespérée d’Eli Manning qui venait d’échapper à plusieurs défenseurs des Patriots. Même avec Rodney Harrison sur le dos, littéralement, Tyree n’a jamais lâché le ballon bien logé contre son casque. Un attrapé qui, depuis, a fait légion.

Pour les Giants, il s’agissait d’un 2e Super Bowl remporté contre les Patriots en cinq ans, le quatrième de leur histoire.

Eli Manning est reparti avec le titre de joueur par excellence du match avec ses deux passes de touchés.

Les Giants, qualifiés avec les deux dernières places de la NFC, ont remporté le Super Bowl en jouant tous leurs matchs éliminatoires sur la route. Après la retraite de Tiki Barber, on fondait peu d’espoir dans la saison des Giants. Ils ont fait taire les critiques et, surtout, ils ont privé les Patriots d’un ultime sacre avec une saison historique de 19-0.

Le « Helmet Catch » de David Tyree sera à jamais célèbre.



Commentez cet article