Au cours des prochaines semaines, la planète tennis vivra au rythme de Wimbledon et Natela Dzalamidze n’a pas l’intention d’être simple spectatrice. Elle veut y jouer en double.

Les athlètes russes et bélarusses sont pourtant exclus de l’édition 2022.

Tombée en avril dernier, cette décision se voulait une riposte à l’invasion de l’Ukraine par l’armée de Vladimir Poutine. Malgré la controverse, l’organisation du tournoi du Grand Chelem n’a pas changé son fusil d’épaule depuis.

Ce qui a changé, en revanche, c’est ce qui est écrit sur le passeport de Natela Dzalamidze.

Natela Dzalamidze russe georgienne nationalité wimbledon double

Natela Dzalamidze, 43e au monde en double (source : Getty Images)

Une nouvelle nationalité pour la Dzalamidze

Selon le quotidien britannique The Times, à quelques jours du coup d’envoi de la prestigieuse compétition, la 43e raquette mondiale en double sur le circuit de la WTA a réussi à devenir Géorgienne.

En vertu de cette nouvelle nationalité, les portes de Wimbledon lui sont désormais ouvertes.

Un porte-parole du All-England Club (le club sportif privé qui organise le tournoi de Wimbledon) a indiqué que la direction était dans l’incapacité de réagir à ce revirement de situation. Donc, pendant que le Russe Daniil Medvedev et la Bélarusse Victoria Azarenka rongeront leur frein, Dzalamidze fera équipe avec la Serbe Aleksandra Krunic sur les courts londoniens.

Ceux qui considèrent ce bannissement des Russes exagéré applaudissent le tour de passe-passe. À votre avis, est-ce que c’est « tricher »?

Chose sûre, il y avait une faille et la native de Moscou a su en tirer profit.

***

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel



Commentez cet article