NFL

Désolé de casser votre party, amateurs de football.

Officiellement, Tom Brady n’est pas encore un membre des Buccaneers de Tampa Bay. DeAndre Hopkins n’a pas été échangé aux Cardinals de l’Arizona par les Texans de Houston. Les Bears de Chicago n’ont pas fait l’acquisition du quart-arrière Nick Foles des Jaguars de Jacksonville.

Comme le disait si bien Joël Denis: « c’est pas encore faite non non non non non… mais ça va v’niiiiiiiiiiir. »

De mon bureau de la maison, je vous entends..

De quoi tu parles Michel? C'est sorti partout ces nouvelles-là!

Tout le monde

Oui, monde, c’est sorti partout. Mais c’est pas encore officiel officiellement. C’est juste officieux.

Les équipes de la NFL peuvent compléter des transactions entre elles et s’entendre avec des joueurs pendant la saison morte. Mais un règlement de la ligue les empêche d’annoncer leurs échanges au grand jour tant et aussi longtemps que la NFL ne les a pas approuvées. Pour que la NFL mette son sceau d’approbation sur une transaction, les joueurs impliqués doivent passer un examen médical, ce qui n’est pas possible en ces temps de pandémie. Les médecins sont occupés ailleurs et avec raison.

Relayer des rumeurs

Les équipes font donc preuve d’originalité pour informer leurs partisans. Les Bears ont parti le bal en disant que selon le réseau de télé de la NFL, Nick Foles passait de Jacksonville à Chicago.

Les Cardinals de l’Arizona ont emboîté le pas et dit que selon plusieurs médias, ils ont obtenu DeAndre Hopkins des Texans.

L’équipe des médias sociaux des Cards s’est déchaînée pour annoncer des signatures de contrat transmettre des « rumeurs » concernant les autres nouvelles arrivées.

Les Redskins aussi ont utilisé cette méthode novatrice.

Mais qu’en est-il des Buccaneers? Rien. Pas un mot sur Twitter à propos de l’entente avec Tom Brady. Les mauvaises langues diront que c’est l’une des rares fois où Brady et son entourage ne tentent pas de contourner les règlements de la NFL.

 



Commentez cet article