Voici un autre film sportif peu connu mais qui vaut le détour: Ha’Aki d’Iriz Pääbo.

Aussi surréaliste que la présence de John Scott au Match des étoiles, ce petit film de cinq minutes vient toucher le fan de hockey directement au cœur. C’est à la fois touchant et étourdissant. Comme jouer avec un bébé chat dans une montagne russe.

Écouter Ha’Aki, c’est comme jouer à NHL93 sur le LSD. On ne sait pas trop qui joue contre qui. Ça l’air de la LNH mais les couleurs peuvent aussi nous faire penser à une compétition internationale. Mais peu importe qui s’affronte, la partie est beaucoup plus enlevante que la dernier mois du Canadien!

C’est Disney on ice version Woodstock, on suit un match à travers des bulles de savon ou une télévision des années 60. Pour les mécaniciens, vous aurez le sentiment de regarder un match projeté sur une tache d’huile dans une flaque d’eau.

C’est tellement weird que même Marc Drouin, le dude qui a écrit Pied de Poule, trouve ça étrange. Demandez-moi pas le score final, j’en ai aucune idée. Mais y’a un gagnant. Je pense.

Contrairement à la série Les Boys, j’en aurais pris plus!

Voici ce que vous pourrez voir, pas nécessairement dans l’ordre:

– Un commentateur qui a un chat et un gazou dans la gorge.
– Avoir l’impression d’écouter une game de hockey dans l’oeil de Sauron.
– Un commentateur qui semble parler à Appolo 13 en direct de Huston.
– Un autre commentateur est nul autre que le dude sur le disque OK COMPUTER de Radiohead. « Fitter, happier, more productive…»

HA’Aki par Iriz Pääbo, Office national du film du Canada



Commentez cet article