Jagr et Kucherov jeune

Lundi, les Flames de Calgary ont annoncé que Jaromir Jagr retournera dans sa ville natale de Kladno, en République tchèque, pour y conclure la saison de hockey au sein de l’équipe locale.

Le vétéran, qui soufflera 46 bougies le 15 février prochain, a récemment été ignoré au ballottage.

Choix de première ronde (cinquième au total) des Penguins de Pittsburgh lors du repêchage de 1990, Jagr peut se retirer du circuit la tête haute. Son nom restera gravé dans les annales, tant pour ses exploits sur la glace que pour son incomparable dévouement.

Celui qui s’est hissé au deuxième rang des meilleurs pointeurs de l’histoire de la LNH a remporté plusieurs honneurs individuels, en plus d’avoir soulevé la Coupe Stanley à deux occasions.

Voici un montage du premier et du dernier but qu’il a marqué dans la Ligue nationale.

Jagr a aussi marqué l’imaginaire avec sa chevelure épique et les produits qu’il a endossés, dont le fameux beurre d’arachide à son effigie.

À la rencontre de leur idole

Véritable modèle pour la relève, le numéro 68 a côtoyé plusieurs jeunes sportifs au cours de sa carrière, dont quelques-uns ont repris le flambeau.

Le surdoué Nikita Kucherov fait partie de ceux qui ont croisé son chemin.

D’autres athlètes que nous connaissons ont eu la chance de rencontrer leur idole durant leur jeunesse, avant de les affronter. Certains ont même surpassé le maître. Du moins, le temps d’un duel.

Nadal et Shapovalov jeune

« Je ne me souviens pas d’avoir pris cette photo avec Rafael Nadal » – Denis Shapovalov. (source : ATP)

 

Ronaldo et Mbappé jeune

« Cristiano Ronaldo était mon idole lorsque j’étais jeune » – Kylian Mbappé. (Source : thesportsbay.com)

 

Jordan et Bryant Match des Étoiles NBA

« C’est trop beau pour être vrai. » Lors de sa première participation au Match des étoiles de la NBA en 1998, Kobe Bryant, 19 ans, avait eu la chance de se mesurer au grand Michael Jordan. (Source: NBA)

***

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article