Les Rangers ont forcé un match numéro 7 dans la LNH contre Tampa Bay, ça on le sait, c’est mur à mur à la télé. Les Ducks vont bon train aussi contre les Blackhawks, une autre affaire évidente.  De plus, les Cavaliers ont sorti les balais hier pour écarter les Hawks en route vers la finale de la NBA. Ça, on le sait un peu moins.

D’autres séries tirent à leur fin dans le plus grand anonymat en ce moment et nous l’avons appris par hasard, hier soir, en écoutant ledit balayage des Cavaliers à TSN.

La NLL (National Lacrosse League) se prépare à remettre sa Coupe des champions en conclusion des séries éliminatoires en cours depuis plusieurs semaines déjà.

NLL Champion's Cup

Le Rock de Toronto (et non le Rock de la WWE) et le Rush d’Edmonton (Pas GSP) s’affronteront pour les grands honneurs dans une série « Best of 3 » afin de déterminer l’ultime champion de lacrosse en Amérique. À noter qu’il s’agit d’une première finale toute canadienne depuis les débuts de la ligue il y a 29 ans – est-ce que la LNH peut en dire autant? Je ne crois pas non. La dernière fois qu’on a eu une finale de la Stanley toute canadienne, les Flames freinaient nos puissants Canadiens en 1989. Tout le monde sait que la civilisation avant 1990 est pour ainsi dire invalidée de par la présence des chevelures bouffantes et des rivets sur les manteaux en cuirette.

Ceci étant dit, la NLL se prépare à donner son plus prestigieux trophée dans le plus complet des anonymats et il faut que ça change.

Pas que lacrosse soit un sport particulièrement palpitant, même que la balle est plutôt difficile à suivre à la télé, mais c’est un sport dans lequel on performe bien alors on devrait lui donner une chance.

Voici quelques similitudes au hockey pour vous donner le goût de regarder ce championnat de la NLL.

1- C’est violent, genre VRAIMENT violent là. Qu’est-ce que vous pensez que ça fait des gars avec un équipement similaire à une armure qui ont le droit de se donner des petits coups de bâton pour déloger la balle? Ça abuse, c’est ça que ça fait. Si vous pensez que vos parties de hockey-balle sont traitres les jeudi soir à la polyvalente, attendez de voir des pros du coup de cochon se disputer un trophée plaqué or. PLAISIR GARANTI.

2- Il y a un gardien devant le filet avec un brin plus d’équipement que les autres – donc on peut frapper PLUS FORT sur lui.

3- Les mangeux de balle, similaire aux mangeux de puck, volent souvent la vedette sur le gazon synthétique.

Vous voilà convertis n’est-ce pas? Nous aussi.

Plus de NLL, moins de LNH dans nos bulletins sportifs. Anyway, le CH ne joue plus, alors on s’en balance un peu du hockey, non?



Commentez cet article