raptors

La finale de la NBA a ravivé la flamme du basketball au Canada et les Raptors de Toronto ont des partisans partout au pays, même à Montréal, alors qu’un Jurassic Park improvisé s’est installé sur la rue Peel lors de la présentation du cinquième match de la finale.

Cette soudaine passion pour le basket vient avec une question quand même intéressante : pourquoi l’équipe se nomme les Raptors? Il faut remonter au milieu des années 90 pour avoir la réponse.

Les Raptors, inspirés par la folie des dinosaures

Le premier film de la saga Jurassic Park, en 1993, a inspiré toute une génération de jeunes à s’inventer une passion pour les dinosaures et, accessoirement, glamoriser un métier difficile à vendre (paléontologue). Mais ce n’est pas tout ce que le film de Spielberg a inspiré.

Saviez-vous que les Raptors de Toronto, la seule équipe canadienne actuellement dans la NBA, doivent leur nom à la populaire série de films?

La ville de Toronto a reçu une équipe d’expansion de la NBA en 1993. Dans un effort de proximité avec son public, elle a organisé un concours afin de trouver le nom de l’équipe et plus de 2000 suggestions ont été faites par les partisans canadiens; un record à l’époque pour une équipe de la NBA.

Du lot, dix noms potentiels ont été retenus pour un ultime vote : Beavers, Bobcats, Dragons, Grizzlies, Hogs, Raptors, Scorpions, T-Rex, Tarantulas, et Terriers.

Remarquez les deux dinosaures dans la liste finale en plus du Dragon qui, avec le recul, aurait été un nom INCROYABLE pour une équipe de Toronto, précurseur au Dragons’ Den de la CBC et dans la foulée de La Princesse Astronaute et de son dragon qui n’aimait pas cracher le feu.

Bref, les Raptors ont gagné le vote et on dit que le nom a été fortement inspiré par l’immense popularité du film de 1993, qui a dérivé de multiples produits, jouets, promotions dans les restaurants et autres présences dans notre imaginaire collectif des années 1990 — en plus d’une chanson thème inoubliable.

Vous penserez à ça si les Raptors gagnent le championnat de la NBA cette semaine, parce que *SPOILER* non, il n’y a pas de vélociraptors vivant dans la région de Toronto.

Casquette



Commentez cet article