patterson

1er septembre 1979, la naissance d’une grande ceinture de la WWE/WWF marquera à jamais la carrière d’un lutteur d’ici devenu, depuis, un membre du Temple de la renommée.

Pat Patterson (né Pierre Clermont) a quitté le Québec à la fin de son adolescence pour faire sa chance aux États-Unis et devenir un lutteur. Disons qu’il a drôlement bien réussi son pari, tout en cachant son homosexualité dans un univers ultra-macho au moment où c’était encore très tabou d’avoir une sexualité « hors-norme » à l’extérieur du cadre de l’Église catholique.

Patterson, donc, s’établit comme un méchant à la WWF de Vince McMahon père aux côtés du Grand Wizard. Puis, un tournoi à Rio de Janeiro visant à combiner les titres nord-américain et sud-américain a lieu et couronne le premier champion Intercontinental. Le hic, c’est que le titre sud-américain n’existe pas et le tournoi n’était qu’une pure invention. Dans les faits, Patterson était le champion nord-américain et ils ont renommé le titre, tout simplement.

1979, Pat Patterson devient le premier champion Intercontinental, un titre longtemps considéré comme le deuxième en importance à la WWE et détenu par plusieurs grands noms de l’histoire comme Macho Man Randy Savage, Bret Hart, The Ultimate Warrior et plusieurs autres.

Merci pour tout Pat et surtout, merci pour ton courage et l’héritage que tu as laissé au Québec au niveau de la lutte professionnelle.



Commentez cet article