Semaine importante dans le monde du patinage artistique alors que se déroulent présentement les championnats du monde à Saitama au Japon.

Toutefois, un incident survenu lors d’une période d’échauffement est venu jeter un peu d’ombre sur la compétition.

Alors qu’elle patinait tranquillement le long de la bande, la patineuse sud-coréenne Lim Eun-Soo a été touchée à la jambe par la lame d’une rivale.

Simple accident ou geste prémédité?

Au banc des accusés se trouve Mariah Bell. L’Américaine pratiquait sa routine lorsqu’elle a accroché Eun-Soo qui se trouvait sur son chemin.

Des images de l’incident ont été captées à partir des gradins.

Fort heureusement, l’histoire ne s’est pas terminée dans un bain de sang. La jeune Sud-Coréenne de 16 ans n’a subi que des blessures superficielles et elle a été en mesure de poursuivre la compétition.

Du côté de Bell, elle s’en tire sans égratignures à son dossier, puisque l’Union internationale de patinage l’a blanchi de tout blâme, prétextant que toute l’affaire n’était qu’un simple accident.

Ah bon! Pourtant en regardant les images, Mariah Bell avait en masse de place pour éviter son adversaire, mais on dit ça de même…

Des délinquants sur lame

C’est loin d’être aussi violent, mais l’incident entre Bell et Eun-Soo rappelle un peu celui survenu entre Nancy Kerrigan et Tonya Harding en 1994 alors que des membres de l’entourage d’Harding avaient vicieusement attaqué Kerrigan à l’approche des Jeux olympiques de Lillehammer.

Sinon, Mariah Bell a peut-être tiré son inspiration de Matt Cooke. L’ancien attaquant de la LNH était passé maître dans l’art de blesser ses adversaires en faisant « accidentellement par exprès ». Il se servait souvent de ses coudes, mais parfois aussi de ses lames.

via RT Sport



Commentez cet article