Patrick Mahomes pour le jeu Madden

Dimanche soir à Miami, sous le regard de tout le monde ou presque, Patrick Mahomes et les Chiefs de Kansas City ont remporté le Super Bowl LIV après une remontée spectaculaire lors du 4e quart.

Au niveau du spectacle, c’était tout ce qu’on pouvait espérer et même plus encore. Pour Laurent Duvernay-Tardif, le premier québécois de l’histoire à soulever le trophée Vince-Lombardi, c’est la grande consécration de son pari fou de maintenir ses études en médecine en plus de sa carrière dans la NFL. Et pour les partisans de football de partout, c’était la fin d’une autre belle et grande saison.

Vraiment un match qui va nous marquer.

Patrick Mahomes et la «Madden Curse»

Au printemps dernier après sa saison hors pair en 2018-2019, Patrick Mahomes avait été dévoilé comme joueur en vedette sur la pochette de l’édition 2020 du jeu Madden de EA Sports. Tout de suite, on craignait pour le jeune quart en raison de la malédiction du jeu (Madden Curse) qui affecte les athlètes en vedette.

Peu y échappe et même que parfois, c’est catastrophique.

Cette saison, Mahomes a raté quelques matchs en raison d’une blessure et on pouvait croire à la suite de cette longue malédiction. Mais ce matin, il se réveille en tant que champion du Super Bowl.

Et il a même été nommé joueur par excellence et s’en va à Disney World pour la parade des champions.

Alors, est-ce qu’il a brisé la malédiction?

On pourrait croire que oui, même EA Sports le dit sur ses médias sociaux.

L’an prochain, notre prédiction place Lamar Jackson en couverture, alors on verra comment il poursuit cette nouvelle tradition.



Commentez cet article