Max Domi sur le plateau de TLMEP

Le Canadien avait une petite semaine de congé qui s’est terminée la fin de la semaine dernière et Max Domi, frais et dispo, en a profité pour visiter le plateau de Guy A. Lepage pour l’enregistrement de Tout le monde en parle, à Radio-Canada.

Diffusée dimanche soir, en même temps qu’un certain Super Bowl remporté par les Patriots, l’émission mettait aussi en vedette Alexandre Taillefer, pour les déboires de Téo Taxi, et Patrice Godin, pour la grande popularité de District 31.

Vous pouvez voir l’émission en rattrapage sur Tou.tv

Pour en revenir à Domi, l’attaquant que le Canadien a acquis cet été en échange d’Alex Galchenyuk se plaît drôlement à Montréal depuis son arrivée et il a raconté un peu comment sa vie et sa carrière avaient changé depuis la transaction.

Il s’est excusé de ne pas parler français en ouverture d’entrevue, mais son charme a vite opéré puisqu’il a joué le jeu de Guy A. Lepage et de Dany Turcotte sur le plateau de l’émission.

Il a aussi soulevé un point intéressant sur l’acceptation des joueurs homosexuels dans la Ligue nationale de hockey; Domi souhaite que certains s’affichent bientôt parce qu’il croit que le tout se ferait sans heurts et jugements.

« Si t’es capable de jouer, tu peux jouer, a-t-il tranché. À notre époque, il n’y a pas de jugement, que ce soit par rapport à la race, le sexe ou peu importe. Dans d’autres sports, des hommes s’affichent et c’est génial. Moi, je serais le premier à les accueillir. »

Il a aussi souligné que des personnes d’orientations différentes l’avaient aidé dans son entourage et il croit que tout le monde pourrait bénéficier de cette diversité.

Domi a ensuite expliqué plus précisément ce que son diabète avait comme effet sur sa routine d’athlète professionnel en plus de parler de la petite histoire du numéro 13 qu’il a choisi avec le CH — puisqu’il a demandé la permission à Mats Sundin avant de faire la transition.

L’attaquant de 23 ans, qui a grandi dans le monde du hockey en raison de la carrière prolifique de son père Tie Domi, ne cache pas son plaisir d’être un joueur de la LNH. On peut dire qu’il a bien réussi son opération séduction sur le plateau de TLMEP pour se faire découvrir par les partisans du Québec. Impliqué à l’occasion de Movember et de Bell Cause notamment, il espère être un modèle pour les jeunes de la province.

Nous sommes bien heureux de voir un joueur avec un discours aussi positif dans les médias. Oui, c’est une évidence que l’ouverture à l’homosexualité devrait être déjà établie dans les ligues professionnelles, mais ce n’est pas le cas, plus particulièrement dans le hockey, un sport très conservateur. Alors il faut en parler et faire avancer le tout un pas à la fois. Ou dans le cas de Domi, donner un gros coup de patin dans la bonne direction à la fois.



Commentez cet article