Robbi Jade Lew Garrett Adelstein poker

Les amateurs de poker connaissent la satisfaction que procurent un bluff de la mort et un appel téméraire réussi.

Le poker est le jeu de stratégie, d’analyse, de hasard et parfois de gros sous. Savoir tromper la vigilance d’un adversaire en se glissant sous sa peau est la clé du succès, mais contrairement à certains jeux comme les échecs, même un débutant a une petite chance d’avoir le dessus sur un champion.

Aussi, au nombre de tournois disputés dans une année, c’est normal de tomber, de temps à autre, sur une main controversée.

C’est ce qui s’est produit jeudi, en direct du Hustler Casino Live. Deux heures après le début de la partie de Texas Hold’em No-Limit, Garrett Adelstein a perdu un pot de 269 000 $ à la suite d’un appel insensé de la part de son opposante, une certaine Robbi Jade Lew.

Tellement insensé que la planète poker se demande, le plus sérieusement du monde, si la jeune dame n’a pas triché…

Surnommé Gman, Garrett Adelstein est l’un des meilleurs joueurs de poker au monde. Depuis le début de sa carrière, il a sûrement été victime de plusieurs bad beats. Mais jamais comme celui-là.

Pour être louche, c’est louche.

Tricher au poker, c’est possible?

Qu’est-ce qui a bien pu se produire?

Un mauvais bluff, ça arrive. Mais appeler un « all in », ce n’est pas bluffer.

On ne peut pas non plus supposer que Robbi Jade Lew s’est trompée sur son jeu; on la voit jeter un autre coup d’œil sur ses cartes cachées tout juste avant de faire tapis.

Ce qui est particulièrement incriminant, c’est qu’on l’entend dire « je pensais que tu avais un as ». Et depuis quand un valet bat un as?

Plus suspicieux encore : selon plusieurs sources, devant ce « scandale », la joueuse aurait finalement remboursé Garrett Adelstein pour enterrer l’affaire. Elle considère néanmoins avoir fait un « call héroïque » :

Ça se chicane sur les médias sociaux.

Qu’est-ce que vous en pensez?

(Sources : @CrackingAAces/Twitter, Barstool sports)



Commentez cet article