raisman

Durant tout le mois de décembre, on vous présente les 30 articles les plus populaires cette année sur Balle Courbe. Un par jour jusqu’au réveillon du Nouvel An, c’est une façon de finir l’année en beauté. Un genre de calendrier de l’avent, mais avec beaucoup de sport et pas de chocolat.

En 19e position, Aly Raisman, médaillée olympique ayant été victime d’abus sexuel au cours de sa jeunesse, démontre toute sa résilience en lançant un puissant message à toutes les jeunes femmes.

***

L’ancienne gymnaste américaine et six fois médaillée des Jeux olympiques Aly Raisman a récemment vécu une période difficile en marge du procès de son ancien entraîneur, Larry Nassar, durant lequel elle a livré un touchant témoignage afin de solidifier le plaidoyer de la poursuite, qui a fini par obtenir une très très longue peine d’emprisonnement pour Nassar sous de multiples chefs d’agressions sexuelles et d’abus de confiance.

Nassar, en tout, a fait plus de 150 victimes, incluant Raisman lorsqu’elle était adolescente.

Avec cette triste histoire derrière elle, Raisman est un exemple de courage et de détermination et on ne peut qu’être sensible lorsqu’elle prend la parole en soutien à des victimes, comme elle, ou tout simplement quand vient le temps de s’affranchir comme femme alors qu’elle a été privée de ce droit pendant trop longtemps.

Pour une 2e fois, Raisman participera à l’édition maillot du magazine Sports Illustrated et au-delà des photos exotiques sous le soleil d’Aruba, Raisman tenait aussi à s’allier à la portion « In your own words » du magazine. Cette section mets en vedette des athlètes de l’édition maillot avec des messages sur leur corps dénudé et une liberté de pose et de manière qui leur est propre.

IN HER OWN WORDS: @alyraisman is a SURVIVOR and proud of it. #SISwim 2018

Une publication partagée par Sports Illustrated Swimsuit (@si_swimsuit) le

Reisman explique sa démarche dans cette vidéo en plus de souligner les messages qu’elle a choisis d’arborer sur son corps.

« Women do not have to be modest to be respected »

« Les femmes n’ont pas besoin d’être modestes pour être respectées. »

Elle arborait aussi des mots-clés comme « Survivor » et « Fierce » pour promouvoir l’expression libre et complète des femmes dans un climat où on ne tolère plus les écarts et les inconduites diminuant leur sécurité et leur place dans la société.

Raisman, dans cette prise de position, utilise la très populaire plateforme du Sports Illustrated pour nous partager son récit et, on l’espère, inspirer des jeunes femmes qui n’ont peut-être pas encore le réflexe de prendre leur place dans la vie de tous les jours.

Chapeau madame Raisman, en vous souhaitant de belles années prospères et épanouissantes loin du spectre projeté par Larry Nassar.



Commentez cet article