Qatar matchs télévisés hotels bars soccer foot fifa frais diffusion matchs

Les bars, hôtels et restaurants du Qatar ne seront peut-être pas nombreux à présenter la Coupe du monde dans leurs établissements. Non pas par snobisme ou pour boycotter l’événement, mais plutôt en raison des droits de diffusion des matchs.

Selon plusieurs sources, les frais exigés par le réseau de chaînes sportives BeIn Sports s’élèveraient à 24 000 livres sterling.

En dollars canadiens, ça représente environ 37 000 $. Déjà que dans les stades, la vente de bière sera limitée à la Budweiser sans alcool, à 9 $ le verre.

En apprenant la nouvelle, de nombreux joueurs de l’industrie hôtelière locale auraient annoncé leur intention de changer de poste. Une preuve de plus que le soccer (s’cusez, le foot), c’est avant tout une affaire de gros sous.

Le Qatar sous haute surveillance

Si seulement les prix exorbitants associés à la Coupe du monde étaient ce qu’il y a de plus controversé… Depuis que le Qatar s’est vu octroyer la présentation de cette compétition d’envergure suivie par la moitié de la planète (selon la FIFA), les aberrations en matière de droits et libertés alimentent les discussions.

La question des relations sexuelles hors mariage est un sujet chaud. Sans parler des mauvais traitements des travailleurs qui ont entraîné des milliers de morts lors de la construction des stades. Les histoires sordides s’enchaînent. C’est déchirant, parce qu’on aime le sport et on va la regarder, cette Coupe du monde contestée. En espérant que les choses changent.

La Coupe du monde de la FIFA 2022 sera présentée du 20 novembre au 18 décembre, en direct du petit émirat du Moyen-Orient.



Commentez cet article