Hockeydb

« Qu’est-ce que tu fais vendredi soir le gros? On se met sur notre 36 et sort en ville? »

« Non, vendredi soir je me perds sur Hockeydb. Je commence en vérifiant les stats de Sidney Crosby l’an dernier, puis je finis 9 heures plus tard, n’ayant pas bougé de mon fauteuil, en constatant les stats d’un québécois qui a évolué en 3e division en Pologne en 1983. »

Bon, si vous avez déjà eu exactement cette conversation, aller prendre un verre et rencontrer du nouveau monde vous ferait peut-être du bien, mais on vous comprend tout de même. Une fois partis, on peut durer longtemps en consultant des stats de joueur de hockey. On dit qu’on est à sept personnes d’associer tout le monde sur la planète. Sur Hockeydb, on doit être à trois personnes.

Les premiers choix du Canadien

Il y a quelques classiques d’ailleurs. Le premier? Consulter les premiers choix au repêchage du Canadien. Personnellement, j’ai un faible pour le tas de flops à la fin des années 90 et au début des années 2000. Oui, oui, oui, on sait tous que le Canadien aurait dû choisir Simon Gagné à la place d’Éric Chouinard en 1998. Les passionnés d’Hockeydb savent toutefois que Mike Ribeiro, François Beauchemin, Andrei Markov et Michael Ryder ont été repêchés par le Tricolore durant la même cuvée.

Sinon, les Terry Ryan, Matt Higgins et Alexander Buturlin – 2e ronde -, on les connaît tous. D’ailleurs la cuvée 1999… fait pitié. On s’en remet à peine.

Hockeydb

Crédits photo : capture d’écran Hockeydb

Les statistiques des années 80

Un autre incontournable. Fouiller dans les archives des années 80 pour constater à quel point les stats offensives ne se pouvaient juste pas. C’est ce qui arrive quand les gardiens ont les jambières de Fernand dans les Boys 2 après le cambriolage.

Tu commences avec les saisons de 200 points de Wayne Gretzky, pour aller voir la dynastie des Oilers d’Edmonton. Bon tant qu’à apprécier les grandes dynasties, on va aller voir les stats de Mike Bossy et des Islanders. Et puis pourquoi pas celles de Maurice Richard durant les grandes années du Canadien. Mais pas question de taper le nom de Maurice, on va cliquer sur le nom du plus vieux joueur des Islanders, se rendre au début de sa carrière, puis poursuivre sur le même principe jusqu’à reculer en 1957. Les vrais savent.

Hockeydb

Crédits photo : capture d’écran Hockeydb

La vedette locale et l’ami d’enfance

Qui n’a jamais plogué dans une discussion de sous-sol son chum Pat qui a joué 4 ans pour l’Action de Joliette de 2005 à 2009. « Ouais, il dominait! Je te le dis, va voir, il est sur Hockeydb, le gros! »

On répète le même truc avec le gars du coin qui dominait dans le pee wee AA en 2001. On a entendu les légendes urbaines les plus loufoques à l’époque. Il avait un agent à 11 ans. Les dépisteurs allaient le voir jouer au tournoi Tiri. Il était même commandité. Bin oui, bin oui, c’est ça, il était commandité…

À Repentigny, Benjamin Breault était ce gars-là. Trop fort pour son âge, la coupe Longueuil de Jaromir Jagr à 9 ans. Connu partout entre l’école Félix-Leclerc et le pont Pierre-Le Gardeur. Toutes les communautés ont leur Ben Breault.

Un gars dont on a perdu la trace au fil des années. Le premier réflexe? Aller voir ses stats, bien sûr. Voir comment il a viré. Ça se termine souvent par… il poursuit sa carrière en Europe.

Hockeydb

Crédits photo : capture d’écran Hockeydb

Junior Majeur

Mon réel plaisir coupable demeure toutefois de consulter les stats des anciens de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Là, y’a de la matière mon ami. Ramzi Abid, James Desmarais, Pavel Rosa, Brent Aubin, Christopher Montgomery, les frères jumeaux Sébastien et Marc-André Thinel. J’arrête ici, parce que vous ne finirez jamais cet article. On se prend un peu pour Stéphane Leroux et on devient expert de la LHJMQ. On commence en cliquant sur le nom de notre ancien voisin qui a joué quatre matchs avec les Remparts en 2012 et on se rend jusqu’à Guy Lafleur en 1970.

On a débuté nos recherches à 19h… il est 4h du matin.

Faudrait aller se coucher, on travaille demain.

Faudrait.

(NDLR : ce texte a été publié une première fois en juillet 2020)



Commentez cet article