Du 19 au 23 novembre dernier, le District Brew Yards, un bar de la région de Chicago, a été le théâtre d’un exploit d’endurance hors du commun.

C’est l’endroit qu’avait choisi Jenny Doan pour s’adonner au hula hoop pendant 100 heures consécutives afin d’établir un nouveau record Guinness.

À noter que puisqu’il est humainement impossible de rester éveillé pendant 100 heures, la jeune femme de 29 ans avait droit à 5 minutes de repos par heure. Elle avait aussi l’option de mettre ces minutes en banque afin de profiter de quelques heures de sommeil lors de cet interminable marathon.

Installée devant un mur où était inscrite la motivante phrase «Good people drink good beer» («Les bonnes personnes boivent de la bonne bière»), Doan a fait tourner son cerceau pendant plus de quatre jours, pulvérisant du même coup l’ancienne marque, établie en 2009, qui était de 74 heures et 54 minutes.

Bravo!

Guinness devra trancher

Toutefois, il y a eu un petit accroc lors de la performance de Doan puisque son cerceau est tombé au sol vers la 58e heure.

Cette petite erreur pourrait lui valoir une disqualification, mais l’équipe qui travaille à la validation des records n’a pas encore tranché pour le moment. Le verdict officiel devra venir dans quelques semaines.

Au pire, Doan pourra toujours repartir avec le record de la personne qui est resté le plus longtemps dans un bar sans avoir pris la moindre consommation d’alcool. C’est au moins ça!

Mais record ou pas, l’important c’est que Doan est parvenue à amasser près de 5 000 $ en sollicitant des dons du public. Tous ces fonds seront versés à l’organisme à but non lucratif Mental Health America.

Si vous avez un peu de temps de lousse, vous pouvez regarder la performance complète de Jenny Doan sur son compte Twitch.



Commentez cet article